Moto3
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
C
GP de République Tchèque
07 août
Prochain événement dans
2 jours
C
GP d'Autriche
14 août
Prochain événement dans
9 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
16 jours
C
GP de Saint-Marin
11 sept.
Prochain événement dans
37 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
44 jours
C
GP de Catalogne
25 sept.
Prochain événement dans
51 jours
09 oct.
Prochain événement dans
65 jours
C
GP d'Aragón
16 oct.
Prochain événement dans
72 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
79 jours
C
GP de Valence
06 nov.
Prochain événement dans
93 jours
C
GP d'Europe
13 nov.
Prochain événement dans
100 jours

Suzuki parvient à ses fins, Arenas à la faute

partages
commentaires
Suzuki parvient à ses fins, Arenas à la faute
Par :
27 juil. 2020 à 14:29

Tatsuki Suzuki a remporté à Jerez sa deuxième victoire dans la catégorie Moto3, alors qu'Albert Arenas, vainqueur des deux premières manches de la saison, a chuté.

Depuis le coup d'envoi du championnat Moto3, au Qatar, la pole position est l'affaire de Tatsuki Suzuki. Trois sur trois : le Japonais a une nouvelle fois dominé les qualifications lors du Grand Prix d'Andalousie, repartant vaillamment en quête d'un résultat probant en course, résultat qui lui avait pourtant échappé lors des manches précédentes où il n'avait pu se classer que cinquième et huitième.

Cette fois, le pilote de Paolo Simoncelli est parvenu à ses fins et il a mené cette course de main de maître. Il a beau ne pas avoir réussi à semer ses poursuivants, et avoir même momentanément cédé les commandes à Gabriel Rodrigo, il n'a finalement jamais été devancé plus d'un demi-tour. À l'approche des dernières boucles, Darryn Binder semblait être en capacité de venir l'inquiéter, toutefois le Sud-Africain s'est retrouvé aux prises avec John McPhee et leur bagarre a finalement offert un peu de répit au leader.

"Je suis très heureux, encore plus qu'à Misano car j'ai passé toute la course devant, en tête du groupe, et je ne me suis pas soucié de ceux qui me poussaient derrière. Ça a fait une énorme différence !" se réjouit Tatsuki Suzuki, qui signe là sa deuxième victoire mondiale. "J'étais très déçu de ma course le week-end dernier, mais aujourd'hui je suis le plus heureux !"

Lire aussi :

McPhee n'a cette fois pas réédité sa bévue de la première course et il a réussi à s'emparer de la deuxième place dans le final, mais Suzuki a pu arracher la victoire à la photo finish. Binder, lui, a chuté à la cinquième place après avoir commis une erreur dans le dernier tour, avant de remonter au quatrième rang du classement à la suite d'une pénalité infligée à Jeremy Alcoba.

Celestino Vietti est quant à lui parvenu à s'intercaler dans ce petit groupe pour s'inviter sur la troisième marche du podium. Le jeune pilote VR46 allait toutefois connaître une fin de week-end douloureuse… la faute à une bouteille de champagne qui lui a explosé dans les mains sur le podium. Il repart donc d'Andalousie avec 16 points au championnat et 22 points de suture !

Finalement cinquième, Gabriel Rodrigo a devancé Raul Fernandez au classement final, devant un trio là aussi très serré formé par Sergio Garcia, Ryusei Yamanaka et Tony Arbolino.

Comme dans les autres catégories, plusieurs chutes, parfois lourdes, ont marqué cette course, et notamment celle d'Albert Arenas, vainqueur des deux premières manches de la saison. Parti à la faute à huit tours de l'arrivée, l'Espagnol a été transporté au centre médical et en est ressorti avec une simple entorse de la cheville, un moindre mal au vu de la violence de son accident. Deniz Öncü, Jaume Masia et Ai Ogura, entre autres, sont eux aussi tombés alors qu'ils évoluaient aux avant-postes.

Avec un score inchangé de 50 points, Arena conserve la tête du championnat, mais voit Suzuki se hisser à la deuxième place, à six points, alors que McPhee conserve la troisième position à dix longueurs du leader.

Grand Prix d'Andalousie Moto3

P. Pilotes Moto Temps Ecart
1 Japan Tatsuki Suzuki
Honda 39'18.861
2 United Kingdom John McPhee
Honda 39'18.925 0.064
3 Italy Celestino Vietti Ramus
KTM 39'18.995 0.134
4 South Africa Darryn Binder
KTM 39'19.489 0.628
5 Argentina Gabriel Rodrigo
Honda 39'19.678 0.817
6 Spain Raúl Fernández
KTM 39'21.603 2.742
7 Spain Jeremy Alcoba
Honda 39'22.176 3.315
8 Spain Sergio García Dols
Honda 39'23.714 4.853
9 Japan Ryusei Yamanaka
Honda 39'23.748 4.887
10 Italy Tony Arbolino
Honda 39'23.849 4.988
11 Japan Kaito Toba
KTM 39'24.162 5.301
12 Italy Romano Fenati
Husqvarna 39'24.464 5.603
13 Spain Carlos Tatay
KTM 39'25.644 6.783
14 Italy Stefano Nepa
KTM 39'26.590 7.729
15 Italy Niccolò Antonelli
Honda 39'26.637 7.776
16 Japan Yuki Kunii
Honda 39'36.502 17.641
17 Barry Baltus
KTM 39'36.277 17.416
18 Austria Maximilian Kofler
KTM 39'39.682 20.821
19 Switzerland Jason Dupasquier
KTM 39'39.694 20.833
20 Malaysia Khairul Idham Pawi
Honda 39'41.306 22.445
21 Italy Riccardo Rossi
KTM 39'41.361 22.500
22 Italy Andrea Migno
KTM 39'53.549 34.688
Italy Davide Pizzoli
KTM 36'14.469 2 Laps
Italy Dennis Foggia
Honda 34'18.105 3 Laps
Turkey Deniz Öncü
KTM 32'14.195 4 Laps
Japan Ayumu Sasaki
KTM 29'38.411 6 Laps
Spain Jaume Masia
Honda 27'50.345 7 Laps
Spain Albert Arenas
KTM 25'04.115 8 Laps
Japan Ai Ogura
Honda 26'01.510 8 Laps
Czech Republic Filip Salač
Honda 14'29.480 14 Laps

Arenas sort vainqueur d'une fin de course mouvementée

Article précédent

Arenas sort vainqueur d'une fin de course mouvementée

Article suivant

Le MotoGP ne quittera pas l'Europe en 2020

Le MotoGP ne quittera pas l'Europe en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement GP d'Andalousie
Catégorie Course
Lieu Circuito de Jerez
Auteur Léna Buffa