Moto3
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Cette fois-ci, c'est la bonne : Mir est Champion du monde de Moto3 !

partages
commentaires
Cette fois-ci, c'est la bonne : Mir est Champion du monde de Moto3 !
Par :
22 oct. 2017 à 02:52

Le pilote espagnol a décroché le titre dans la catégorie des quarts de litre ce dimanche, après avoir remporté le Grand Prix d'Australie, dont la course a été amputée du tiers de sa distance en raison de la pluie.

Le vainqueur Joan Mir, Leopard Racing, le deuxième Livio Loi, Leopard Racing, le troisième Jorge Martin, Del Conca Gresini Racing Moto3
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing, vainqueur de la course
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing, Champion du monde
Joan Mir, Leopard Racing, Champion du monde
Joan Mir, Leopard Racing
Joan Mir, Leopard Racing, vainqueur de la course
Joan Mir, Leopard Racing

Il a dû se montrer un peu plus patient que prévu, mais nul doute que cela en valait la peine pour le Majorquin du Leopard Racing : une semaine après avoir essuyé son premier score vierge de la saison au Japon, dans un moment bien inopportun puisqu'il s'agissait ni plus ni moins de sa première balle de match dans ce championnat, Joan Mir a cette fois-ci été au rendez-vous pour succéder à Brad Binder au palmarès des Champions du monde de Moto3.

Mais contrairement à la semaine dernière, l'Ibère de tout juste 20 ans a bénéficié d'une course déclarée sèche par la direction de course juste avant le départ, alors que le tracé de Phillip Island avait eu le temps de sécher suffisamment depuis la fin d'un warm-up détrempé.

Parti depuis le troisième emplacement sur la grille, Mir s'est d'abord mêlé à l'habituel jeu des aspirations, apanage des courses Moto3, avant de prendre le commandement et de creuser un écart qui l'a mis à l'abri du moindre retour de ses adversaires.

Les cieux offrent le titre à Mir

Ainsi, si à Motegi la tentative de Mir d'empocher le titre s'était soldée par un cuisant échec avec une pâle 17e position à l'arrivée, celui-ci a cette fois-ci été au rendez-vous de l'Histoire en remportant cette 16e épreuve de la saison.

 

Largement suffisant, alors que Mir se devait à Phillip Island de simplement empêcher son dernier rival pour le titre, l'Italien Romano Fenati, de lui reprendre plus de quatre points. L'Italien a pour sa part fini en sixième position, place qu'il occupait lorsque la course a été interrompue sur drapeau rouge pour cause de réapparition de la pluie.

De fait, si Mir a dû patienter une semaine supplémentaire avant d'être titré, celui-ci n'a cette fois-ci même pas eu à attendre d'avoir parcouru l'intégralité des 23 tours prévus pour être sacré, l'arrêt de la course le libérant à sept tours du but. 

Grâce à cette neuvième victoire de l'année, ce qui fait de lui le pilote le plus prolifique cette saison, Mir présente donc désormais 65 points d'avance sur Fenati et ne plus être rejoint au championnat, alors que deux courses restent encore à disputer. 

 
Article suivant
Mir boit la tasse, Fenati fait durer le suspense

Article précédent

Mir boit la tasse, Fenati fait durer le suspense

Article suivant

Mir, un titre repoussé d'une semaine et avancé de quelques tours

Mir, un titre repoussé d'une semaine et avancé de quelques tours
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto3
Événement Phillip Island
Catégorie Course
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Joan Mir Mayrata
Équipes Leopard Racing
Auteur Willy Zinck