MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
C
GP d'Autriche
13 août
Prochain événement dans
6 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
14 jours
10 sept.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
42 jours
25 sept.
Prochain événement dans
49 jours
09 oct.
Prochain événement dans
63 jours
16 oct.
Prochain événement dans
70 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
77 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
91 jours
13 nov.
Prochain événement dans
98 jours

C'était un 9 juillet : la première victoire de Rossi en 500cc

partages
commentaires
Par :
9 juil. 2020 à 15:15

Le 9 juillet 2000, les Grands Prix moto disputent la neuvième manche de leur saison à Donington Park et le public assiste alors à la première victoire en 500cc du phénomène Rossi, alors âgé de 21 ans.

Aujourd'hui encore, Valentino Rossi s'estime chanceux d'avoir pu courir en 500cc, avec les mythiques deux-temps, avant de devenir le roi du MotoGP pendant une décennie. Arrivé dans la catégorie reine en mars 2000, fort de ses deux titres en 125cc et en 250cc, le pilote qui a fait la réputation mondiale de Tavullia avait marqué d'une croix sur le calendrier le Grand Prix de Grande-Bretagne, lui qui était un grand amateur de la piste de Donington Park.

Lire aussi :

Le week-end débute sur le sec, malgré une fraîcheur digne d'un début de printemps, et Rossi s'installe dans le premier groupe, jusqu'à se qualifier quatrième. Seulement, le dimanche, le ciel anglais décide de faire des siennes et c'est sous la pluie que la course s'élance. Sur la grille de départ, Rossi occupe la dernière place d'une première ligne qui comptait à l'époque quatre emplacements. Il s'élance mal, déstabilisé par un pneu arrière ayant patiné sur le bitume mouillé, et se fait alors avaler par le peloton : à la fin du premier tour, il n'est plus que 11e.

Cependant, l'amélioration des conditions va lui réussir. Avec une Honda configurée pour le mouillé et chaussée de pneus pluie alors que l'averse a cessé, Rossi est à l'aise et il parvient à augmenter son rythme graduellement tout en gérant le risque. Peu à peu, il remonte dans la hiérarchie et enchaîne les dépassements. Après Laconi, Abe, Aoki, c'est Jeremy McWilliams qui se fait dépasser par le #46 à la mi-course.

Alors qu'Aoki, un temps resté dans leurs roues, finit par chuter, Rossi poursuit son effort et reprend Kenny Roberts, leader de la course depuis le dixième tour au guidon de la Suzuki. McWilliams, sur l'Aprilia, a suivi la Honda frappée des logos Nastro Azzurro et c'est un groupe de trois leaders qui se forme. Rossi et McWilliams affichent un rythme clairement supérieur, et l'Anglais parvient même à repasser le #46 puis à prendre les commandes à Roberts. L'Américain, lancé vers la conquête du titre, subit dans la foulée le dépassement de Rossi et se retrouve troisième.

Lire aussi :

Roberts réussit à réagir et à élever son rythme à nouveau pour rester au contact de ce duo dans les derniers tours, mais c'est bien Rossi qui a le plus de ressource malgré des pneus désormais à la limite sur un bitume séchant. Il part reprendre McWilliams et passe en tête à quatre tours de l'arrivée. Bien que l'Irlandais oppose une résistance féroce, le #46 parvient finalement à prendre une légère avance à l'approche du dernier tour et il passe en premier sous le drapeau à damier.

Valentino Rossi a déjà obtenu trois podiums depuis son arrivée dans la catégorie quatre mois plus tôt, mais c'est la première fois qu'il s'impose en ce 9 juillet. Déjà vainqueur en 125cc et en 250cc à Donington Park, il devient le premier pilote de l'Histoire à s'imposer sur le circuit anglais dans les trois catégories. Une autre victoire suivra à Rio alors qu'il ne manque le podium qu'une seule fois durant cette seconde moitié de championnat. L'année suivante, le titre sera pour lui.

Valentino Rossi, Honda, vainqueur de la course

Les frères Márquez dévoilent un casque solidaire face au coronavirus

Article précédent

Les frères Márquez dévoilent un casque solidaire face au coronavirus

Article suivant

Ezpeleta : Avec le coronavirus, "soudain tout est parti en vrille"

Ezpeleta : Avec le coronavirus, "soudain tout est parti en vrille"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne 500cc
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Auteur Léna Buffa