Marc Márquez "va parfaitement bien" après sa très lourde chute

Des frissons ont envahi les témoins de la chute de la violente chute de Marc Márquez lors des Essais Libres 3 du Grand Prix MotoGP d'Espagne, qui fait forcément craindre pour la résistance physique d'un pilote revenant d'un long processus de convalescence et de rééducation.

Marc Márquez a fait trembler le box Repsol Honda lors des Essais Libres 3 du Grand Prix d'Espagne alors qu'il se trouvait à l'attaque pour s'octroyer une place dans le top 10 donnant un accès direct à la Q2.

Lire aussi :

Victime d'une très lourde chute au moment même où les autres pilotes Honda Takaaki Nakagami et Stefan Bradl réalisaient de très solides performances chronométriques, Márquez s'est retrouvé projeté contre une barrière de protection en bord de piste après avoir perdu le contrôle de sa Honda dans le virage 7 à près de 180 km/h, moto dont le carénage a été fortement endommagé.

Capable de se mettre debout lui-même mais semblant en premier lieu secoué après cette violente chute intervenue très tôt dans l'amorce du virage, le pilote espagnol, qui revient de neuf mois de convalescence et trois opérations chirurgicales au bras, a été emmené au centre médical pour un examen de contrôle. Le résultat en est rassurant, Repsol Honda ayant indiqué qu'il ne souffre que d'une contusion et "d'aucune blessure importante". Il a toutefois pris la direction de l'hôpital de Jerez afin d'y passer un scanner et un check-up. "Il s'agit [d'examens] de précaution. Márquez ne ressent aucune douleur ni inconfort", précise l'équipe.

Le médecin du MotoGP, Angel Charte, a ajouté lors d'un entretien avec la chaîne espagnole DAZN : "Marc va parfaitement bien, mais j'ai pensé qu'il serait bon de faire un scanner de contrôle et d'être plus tranquille. Il a une grosse contusion cervicale et au niveau de son dos, ça ne nous coûte rien de faire un scanner. J'espère qu'il sera sur la séance de l'après-midi. J'insiste, c'est seulement un scanner de contrôle, rien de plus."

Quelques minutes après, le MotoGP indiquait officiellement que Márquez était apte à continuer le week-end de Jerez.

Lire aussi :

C'est sur ce même tracé de Jerez, en course, que ses espoirs de coiffer une nouvelle couronne mondiale avaient l'an dernier été annihilés par une autre chute l'ayant emmené vers un long et difficile parcours de remise en forme. Le pilote espagnol, leader de l'équipe officielle Honda, est revenu à la compétition lors de la dernière épreuve en date, il y a deux semaine, sur le GP du Portugal, qu'il a conclu à la septième place. Au championnat, Marc Márquez occupe actuellement la 14e position avec ces neuf premiers points, après avoir manqué les deux premières manches de la saison, disputées au Qatar.

La séance d'Essais Libres 3 au cours de laquelle est intervenue la chute du champion espagnol a vu Takaaki Nakagami s'octroyer le meilleur temps, devant le leader du championnat Fabio Quartararo et la wild-card de Honda, Stefan Bradl.

partages
commentaires
EL3 - Nakagami au top, Márquez au sol

Article précédent

EL3 - Nakagami au top, Márquez au sol

Article suivant

Quel constructeur pour VR46 ? Décision "d'ici une dizaine de jours"

Quel constructeur pour VR46 ? Décision "d'ici une dizaine de jours"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie EL3
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Marc Márquez Alentà
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Guillaume Navarro