MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Agostini : Pour Rossi aussi, "les années passent"

partages
commentaires
Agostini : Pour Rossi aussi, "les années passent"
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
2 juil. 2019 à 13:40

S'il salue les efforts de Valentino Rossi et une expérience hors du commun, Giacomo Agostini constate que la nouvelle génération prend le pouvoir.

Il faut remonter à la saison 2011 pour trouver la trace de trois abandons consécutifs de Valentino Rossi, tous trois sur chute. Il s'agissait alors de la première année de son aventure tourmentée avec Ducati, ce qui en dit long sur les difficultés que traverse actuellement le Docteur. Celles-ci sont encore plus palpables si l'on considère la compétitivité affichée par les autres Yamaha sur ces mêmes épreuves, avec les deux pole positions consécutives de Fabio Quartararo, ainsi que ses deux podiums, et la victoire conquise par Maverick Viñales dimanche aux Pays-Bas.

Giacomo Agostini a exprimé son point de vue sur cette période noire que traverse son compatriote. Seul pilote à avoir remporté plus de courses que lui en catégorie reine, le détenteur de 15 titres mondiaux sait parfaitement ce que l'on peut ressentir lorsque l'on a tant écrasé son sport et que l'on ne parvient plus à le dominer. 

Lire aussi:

"Valentino fait ce qu'il peut, mais il n'arrive pas à être devant et cela lui crée des problèmes", a commenté Agostini auprès du journal italien QS. "Vale fait beaucoup, énormément, mais les années passent. Pour tout le monde. Elles ont passé pour Maradona, pour Cassius Clay, pour Eddy Merckx… Elles ont passé aussi pour moi, sinon je serais encore en piste. Les années filent et, à un certain moment, on s'en rend compte et on commence à y penser."

"Nous voudrions tous qu'il soit encore là, qu'il soit encore le numéro un, mais je crois qu'il est clair pour tout le monde que les adversaires sont beaucoup plus forts", ajoute l'ancien champion, toujours fidèle visiteur et observateur du paddock.

Le plaisir comme moteur

Sous contrat jusqu'à la fin de la saison prochaine, Valentino Rossi continue de courir aujourd'hui à l'âge de 40 ans, et alors que 20 ans le séparent du plus jeune engagé dans la catégorie. Lorsque Fabio Quartararo est né, le 20 avril 1999, le numéro 46 entamait déjà sa quatrième saison mondiale, celle qui allait lui rapporter son deuxième titre. 

Lire aussi:

"Valentino s'amuse et il veut encore courir. Valentino veut rester dans ce monde-là et, même s'il termine quatrième, cinquième et ne gagne pas, il s'amuse. Il prend du plaisir à courir, et cela le pousse à affronter aussi des moments difficiles comme celui-ci", observe Agostini.

Lorsqu'il lui a été demandé s'il faudrait, selon lui, une révolution dans le stand du pilote italien, Agostini a botté en touche : "Cela, il n'y a que lui qui peut le savoir. Valentino court et gagne depuis très longtemps. Il a une expérience unique. Techniquement, je crois qu'il en sait plus que tout autre pilote à tous les niveaux, alors s'il y a quelque chose qui ne va pas et qu'il faut changer chez Yamaha, son jugement et sa décision seront les meilleurs. Toujours."

 

Article suivant
Honda fait appel à Bradl pour remplacer Lorenzo

Article précédent

Honda fait appel à Bradl pour remplacer Lorenzo

Article suivant

10e à Assen, Iannone veut démontrer qu'il n'est pas là pour l'argent

10e à Assen, Iannone veut démontrer qu'il n'est pas là pour l'argent
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Lieu Assen
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Matteo Nugnes