MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL2 dans
02 Heures
:
22 Minutes
:
29 Secondes
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
13 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
28 jours

Ailerons - Lorenzo s'interroge sur l'argument de la dangerosité

partages
commentaires
Ailerons - Lorenzo s'interroge sur l'argument de la dangerosité
Par :
Traduit par: Léna Buffa
12 déc. 2016 à 18:00

Le Majorquin suggère que l'interdiction des ailerons, qui ont donné de si bons résultats sur la Ducati, répond aux intentions de la concurrence de priver l'équipe italienne de cet avantage.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le musée World Champions by 99 de Jorge Lorenzo
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le musée World Champions by 99 de Jorge Lorenzo
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Durant la première partie de la saison, Ducati s'est investi dans une bataille visant à éviter l'interdiction des appendices aérodynamiques, un élément clé pour contrôler la puissante Desmosedici. Au final, la pression exercée par les autres équipes, qui les avaient elles aussi peu à peu adoptées, a eu gain de cause, si bien que la saison 2017 se disputera sans ailerons.

Les deux raisons principales invoquées pour justifier cette décision sont la dangerosité de ces éléments et la volonté d'endiguer la hausse des coûts pour les équipes. Cependant ces deux arguments n'ont jamais convaincu Borgo Panigale, qui considère que cette interdiction visait simplement à priver l'équipe d'un atout dont elle profitait si bien.

Destiné à intégrer l'équipe officielle Ducati la saison prochaine, Jorge Lorenzo se montre tout aussi peu convaincu que Paolo Ciabatti, qui exprimait ses doutes il y a quelques jours sur nos pages.

"Si les ailerons avaient vraiment inquiété les organisateurs pour des raisons de sécurité, ils auraient été interdits à la deuxième course de l'année. Le circuit de Montmeló a été changé dix minutes après le tragique accident de Luis [Salom], alors comment nous aurait-on laissé courir avec les ailerons s'ils étaient dangereux ?" s'interroge Jorge Lorenzo auprès de Motorsport.com.

"À mon avis, il y a eu une influence de la part de certains constructeurs qui ont joué un rôle dans les réunions", ajoute le pilote espagnol.

Casquette Jorge Lorenzo
Casquette Jorge Lorenzo, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
KTM - De premières expériences bénéfiques avant le grand saut

Article précédent

KTM - De premières expériences bénéfiques avant le grand saut

Article suivant

Dovizioso - Iannone sans respect ; Lorenzo, une arrivée positive

Dovizioso - Iannone sans respect ; Lorenzo, une arrivée positive
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Guerrero Boutique
Auteur Oriol Puigdemont