Les airbags deviennent obligatoires en MotoGP, Moto2 et Moto3

Ce changement, attendu, a été officiellement confirmé : les pilotes engagés dans toutes les catégories du Championnat du monde auront désormais obligation de porter des airbags.

Les Grands Prix moto font un pas de plus vers la sécurité en rendant obligatoire l'utilisation d'airbags dans les trois catégories, et ce à compter de la saison 2018 dont le coup d'envoi sera donné le 18 mars au Qatar.

Les combinaisons devront obligatoirement être équipées d'un système d'airbag, qui soit fonctionnel à chaque entrée en piste, et ce à chaque séance. Cela concernera tous les pilotes permanents, alors que les pilotes disposant d'une wild-card en seront exemptés, de même que les pilotes remplaçants, et ce pour les deux premières courses de l'intérim.

L'airbag imposé par le règlement doit couvrir au minimum les épaules et les clavicules, tandis que les protections arrière complètes ou centrales, dont l'utilisation est de plus en plus répandue aujourd'hui, restent optionnelles. Il est toutefois précisé que, "si un équipementier opte pour une protection dorsale, celle-ci doit couvrir l’intégralité de la colonne vertébrale", seuls de petits ajustements liés aux spécificités de chaque système et à la morphologie du pilote étant acceptés.

Chaque système autorisé répondra à toute une série de paramètres et sera validé par des tests de conformité.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP , Moto2 , Moto3
Type d'article Actualités
Tags airbags, sécurité