Un autre changement à prévoir dans le team d'Aleix Espargaró en 2019

partages
commentaires
Un autre changement à prévoir dans le team d'Aleix Espargaró en 2019
Par : Léna Buffa
27 sept. 2018 à 08:05

La saison prochaine, le pilote Aprilia changera à nouveau de chef mécanicien, pour la deuxième fois en quelques mois.

Caprara, Aleix Espargaro's new crewchief
Scott Redding, Aprilia Racing Team Gresini, Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini

Ça bouge beaucoup autour d'Aleix Espargaró en ce moment. Après le remplacement de son chef mécanicien pour le Grand Prix de Saint-Marin, le pilote espagnol sait d'ores et déjà qu'il en accueillera un autre la saison prochaine.

Le premier changement a eu lieu avant l'épreuve de Misano, lorsqu'il a été décidé que Marcus Eschenbacher ne pouvait pas à la fois être annoncé chez KTM pour 2019 (aux côtés de Johann Zarco) et terminer la saison en cours au sein de l'équipe concurrente de celle de Mattighofen. Si Pietro Caprara a alors pris place dans la structure, il ne restera pas à ce poste pour la saison 2019.

Romano Albesiano a en effet confirmé en marge du GP d'Aragón le recrutement d'Antonio Jimenez, un homme d'expérience qui officie en Grand Prix depuis plus de 20 ans. "Nous avons signé avec Antonio. C'est une bonne recrue pour l'équipe", explique le responsable d'Aprilia Racing auprès du site officiel du MotoGP. "Il possède une longue expérience passée avec l'équipe Gresini, pour lui il s'agit donc d'une sorte de retour au sein de la famille Gresini et aussi d'une arrivée dans la famille Aprilia."

Lire aussi :

Ce recrutement de celui qui fut entre autres l'ingénieur d'Álvaro Bautista chez Gresini ne signe pas pour autant le départ de Pietro Caprara. L'ancien chef mécanicien du Sky Racing Team VR46 poursuivra en effet l'aventure avec Aprilia, bien que dans un rôle différent. "Pietro Caprara sera avec nous l'année prochaine. Il a été très important pour nous, il fait un travail fantastique et nous l'apprécions beaucoup. Il occupera probablement un rôle dans le staff, nous verrons", indique Romano Albesiano.

Aleix Espargaró s'est dit ravi de ces nouvelles et impatient de travailler avec Antonio Jimenez, "quelqu'un qui a beaucoup d'expérience, quelqu'un aussi qui a déjà opéré dans ce garage, qui parle ma langue". Après une saison faite de désillusions, l'Espagnol sait comment il souhaite être entouré pour remonter la pente. "On a juste besoin de quelqu'un de calme, qui met de l'ordre dans le garage, et je pense qu'Antonio peut être cet homme. J'espère qu'il va pouvoir nous aider."

En attendant, Espargaró poursuit avec Pietro Caprara une association qui porte elle aussi ses fruits et qui semble lui apporter un vent de fraîcheur bienvenu après de longs mois tous plus difficiles les uns que les autres. "Je suis très content de Pietro, le travail qu'il effectue est incroyable. Séance après séance, je me sens de mieux en mieux avec lui, j'aimerais donc vraiment pouvoir le garder aussi en tant que membre de l'équipe", pointe-t-il.

Après avoir égalé dimanche son meilleur résultat avec Aprilia, en se classant sixième au prix d'une attaque de tous les instants, le Catalan saluait l'apport de son bras droit et notamment l'apaisement et les encouragements qu'il parvient à lui prodiguer.

"Avec Pietro, on a un peu modifié la façon dont on travaille. On travaille beaucoup avec un réservoir plein pendant toutes les séances, on travaille beaucoup plus pour la course, avec l'électronique. On pense tout le temps à la course", expliquait-il. "C'est difficile, vraiment difficile de garder la motivation, mais Pietro m'aide beaucoup, parce qu'il est nouveau dans l'équipe et il me soutient toujours beaucoup, il croit en moi, il dit que ce que je fais est incroyable."

Prochain article MotoGP
Suzuki perd ses concessions et s'en réjouit

Article précédent

Suzuki perd ses concessions et s'en réjouit

Article suivant

Pour Crutchlow, tout s'est joué au départ de la course

Pour Crutchlow, tout s'est joué au départ de la course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Aleix Espargaró
Équipes Gresini Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités