Réactions
MotoGP GP de France

Espargaró dans le top 5 : "Une course dont j'avais vraiment besoin"

Après des qualifications compromises par une chute, Aleix Espargaró a pris une cinquième place encourageante au Grand Prix de France. Le pilote Aprilia doit maintenant "démontrer" le potentiel de sa moto.

Aleix Espargaro, Aprilia Racing

Photo de: Marc Fleury

Un Grand Prix de France mal engagé s'est finalement conclu sur une cinquième place satisfaisante pour Aleix Espargaró. Contraint à un départ depuis la 11e place pour les deux courses, le Catalan ne s'est classé qu'au huitième rang en course sprint mais a pu faire mieux le lendemain, malgré un premier tour difficile conclu en 14e position. Les nombreuses chutes l'ont aidé à remonter dans le classement et à terminer le week-end sur une bonne note.

"C'était bien", a résumé Espargaró. "Je ne peux évidemment pas me ravir d'une cinquième place mais je suis satisfait. On a eu beaucoup de hauts et de bas depuis le début de la saison. En particulier après mon erreur en qualifications, j'ai perdu beaucoup de places sur la grille. Je suis vraiment satisfait de la vitesse que j'ai montrée [en course]. Je suis remonté, j'ai fait beaucoup de dépassements."

"J'avais besoin d'une course comme ça, à me sentir fort, plus rapide que ceux devant moi", a-t-il précisé. "Le résultat n'est pas étincelant, une cinquième place n'est pas fantastique, mais c'est une course dont j'avais vraiment besoin. Je me sens fort, rapide."

Au lendemain de sa chute en qualifications, Espargaró avait un "gros hématome" sur le bras qui a compliqué ses préparatifs mais n'a pas perturbé sa course : "J'ai mal dormi parce que j'avais assez mal, je ne m'y attendais pas. Mais je ne sentais rien sur la moto."

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team

Aleix Espargaró

Aprilia a une nouvelle fois connu un week-end en dessous de ses attentes au Mans, surtout à cause de qualifications difficiles, à la chute d'Espargaró s'étant ajouté un problème technique pour Maverick Viñales, qui a ensuite abandonné sur chute en course principale. La RS-GP semblait pourtant très rapide et Espargaró espère pouvoir le démonter au Mugello le mois prochain.

"[L'écart] n'est pas si gros. Je sens que je dois être un peu plus performant en course et je crois qu'on peut le faire parce que je crois que j'ai une très, très bonne moto maintenant. Je le dis tout le temps, je dis que la moto est bonne, qu'on n'est pas loin de Ducati, mais on doit le démontrer donc il faut qu'on le prouve au Mugello."

"J'espère que ce n'est que le début", a-t-il ajouté. "On prend plus de points, on se rapproche des leaders donc j'espère pouvoir faire trois courses solides après cette pause. J'espère être dans le top 5 du championnat à la pause estivale."

Privé de points dans les courses principales à Termas de Río Hondo et Austin en raison de chutes, Aleix Espargaró n'est que 11e du championnat après le premier quart de la saison, mais n'a que 12 points de retard sur le sixième, Luca Marini, et le double sur le cinquième, Johann Zarco.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Petrucci "à moins d'une seconde" du rythme de course pour sa pige MotoGP
Article suivant Bagnaia aimerait freiner les équipes satellites au nom de la sécurité

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse