Aleix Espargaró décroche son meilleur résultat de la saison

Aleix Espargaró a été récompensé de ses efforts en terminant le Grand Prix d'Aragón à la sixième place, son meilleur positionnement depuis le début de la saison.

Le week-end avait pourtant plutôt mal commencé pour le pilote Suzuki, mal à l'aise durant la première séance. Le travail réalisé avec son équipe a toutefois permis de le mettre en confiance, ce qui s'est traduit par le gain de 1.8s dès les EL2, puis par sa qualification directe pour la Q2, pour la première fois depuis Indianapolis.

"On a réussi à améliorer une situation qui paraissait difficile," se félicitait alors le pilote espagnol, en essais sur le MotorLand il y a deux mois. "Le fait d'avoir fait des essais ici nous a, bien sûr, aidés à avoir certains points de référence même si les conditions sont très différentes."

En poursuivant son travail sur l'électronique et le set-up, le team Suzuki a permis au pilote de se sentir de plus en plus à l'aise. Voilà qui lui a permis d'aller décrocher la septième place sur la grille de départ, son meilleur positionnement depuis le début de l'été.

"Les qualifs ont été très, très dures. Le record du circuit a été complètement explosé et pourtant je suis en troisième ligne, à seulement 0.4s de la première. Cela signifie que l'on a trouvé une bonne façon de procéder et que l'on se rapproche du sommet," se félicitait Espargaró.

Le plaisir d'une belle bagarre

Et cette tendance positive s'est confirmée dimanche! Aidé par de derniers progrès accomplis au warm-up, Aleix s'est retrouvé dès le départ mêlé à la bagarre pour la cinquième place. Opposée à Andrea Dovizioso (Ducati), Bradley Smith (Yamaha), Cal Crutchlow (Honda) et Danilo Petrucci (Ducati), sa jeune Suzuki n'a pas à eu à rougir de la comparaison, loin s'en faut.

Une fois Petrucci parti à la faute, ce groupe a été rejoint par Pol Espargaró et, jusqu'au drapeau à damier, c'est une bagarre à cinq qui a contribué à faire le show - quoiqu'éclipsée par le duel Pedrosa-Rossi qui se jouait quelques centaines de mètres devant. Le verdict de la ligne d'arrivée a tourné en faveur de Dovizioso, tandis qu'Aleix Espargaró terminait à la sixième place, à une demi-seconde de la GP15 officielle.

"Je suis très content d'être de retour parmi les premières places," se réjouit-il. "Les dernières courses sont été très dures pour nous et on n'occupait pas le rang que l'on méritait. Ici on termine à une position qui, je pense, nous convient mieux. La seule chose qu'il nous faut comprendre c'est comment être aussi performants à chaque course."

"Je pense que cette course est, après la Catalogne, la plus positive que j'aie disputée en termes de sensations avec la moto. Tout en considérant que l'on perd de l'accélération en ligne droite, j'ai pu me battre pour la cinquième place et c'est très bien. J'ai aussi pu prendre du plaisir, je me suis beaucoup amusé parce que je me sentais à l'aise," souligne Aleix Espargaró. "Je dois remercier mon team parce qu'on a énormément progressé et ils m'ont mis dans les meilleures conditions pour exploiter le matériel dont on dispose à ce stade."

Avec ce résultat, le pilote espagnol reprend l'avantage sur son coéquipier Maverick Viñales au Championnat, et se rapproche également de Cal Crutchlow et Pol Espargaró, en lutte pour la neuvième place.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Aragon
Sous-évènement Course
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Aleix Espargaró
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Résumé de course
Tags championnat, grand prix, gsx-rr