Réactions
MotoGP GP de Catalogne

Aleix Espargaró présente ses excuses : "Une erreur inacceptable"

Aleix Espargaró a cru voir l'arrivée un tour trop tôt au GP de Catalogne. Dépité, le Catalan a présenté ses excuses à son équipe et expliqué cette erreur qui lui coûte cher au championnat.

Une incroyable erreur a privé Aleix Espargaró du podium à Barcelone, sur ses terres. Après s'être battu avec Jorge Martín tout au long de l'épreuve, le pilote Aprilia avait remporté son duel et filait vers la deuxième place mais il a cru que la course était terminée un tour trop tôt. ll a donc commencé à ralentir, permettant à Martín de repasser devant lui, mais aussi à Johann Zarco, Joan Mir et Luca Marini de le doubler.

Quand il a réalisé son erreur, après les deux premiers virages, Espargaró a repris l'avantage sur Marini mais le mal était fait et il n'a vu l'arrivée qu'en cinquième position. "La seule chose à dire, c'est de présenter mes excuses à mon équipe", a déclaré le Catalan. "Je suis désolé. C'est une erreur inacceptable dans cette catégorie, c'est totalement de ma faute."

"Mon panneau était trop proche du dernier virage, c'était le premier, donc dans certains tours je n'avait pas le temps de voir [le décompte des] tours et l'écart avec Martín. J'attaquais à la limite donc je voyais juste l'écart avec Martín, '+0,6'. Pour voir [le nombre de] de tours, je regardais la tour et j'ai vu 'L1' donc j'ai fait un tour et je ne me suis pas souvenu qu'à Barcelone, le dernier tour est le 0, pas le 1."

"J'ai relâché les gaz dans la ligne droite. Je suis incroyablement désolé pour mon équipe parce que je savais que je n'avais pas la vitesse de Fabio pour gagner mais si je veux le battre au championnat, je ne peux pas faire ce genre d'erreurs. Aujourd'hui, j'ai perdu neuf points donc je suis vraiment désolé"

"Je ne pense pas que Fabio était plus rapide que moi"

Aleix Espargaró regrette également le déroulement de sa course. Son équipe craignait une forte dégradation de la gomme arrière et il a préféré rester prudent en début d'épreuve, probablement trop puisque Fabio Quartararo a vite creusé un écart impossible à combler. Le #41 estime qu'il avait le rythme pour se mesurer au Français.

"Hier, entre Michelin et mon équipe, tout le monde m'a inquiété en me disant que je sollicitais beaucoup le pneu, que je devais être doux dans les premiers tours, et j'ai été trop prudent, sincèrement, parce qu'en fin de course, quand j'ai doublé Martín, il me restait suffisamment de pneu pour rouler en 1'41"5 et m'échapper."

"Je ne pense pas que Fabio était plus rapide que moi mais il a été plus malin, il a pu attaquer au début et après c'était impossible de reprendre deux secondes ou deux secondes et demie. J'aurais pu le suivre au début mais de toute façon, c'est trop tard."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Championnat - Fabio Quartararo prend le large !
Article suivant Nakagami très critiqué après un accident aux lourdes conséquences

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse