Aleix Espargaró gêné par son bras récemment opéré

Après une première journée éprouvante au Mugello, Aleix Espargaró a dû être soigné et se voir libéré d'une grande quantité de liquide dans son avant-bras droit.

Aleix Espargaró gêné par son bras récemment opéré

Aleix Espargaró a bouclé la première journée d'essais du Grand Prix d'Italie dans la douleur, gêné par un avant-bras droit fraîchement opéré pour un syndrome des loges. Le pilote espagnol fait partie de ceux qui ont souffert des symptômes de l'arm-pump depuis le début du championnat, mais il est celui qui a le plus tardé à se faire opérer, optant pour l'intervention au lendemain du Grand Prix de France.

Il savait que se confronter onze jours plus tard à l'un des circuits les plus redoutés en termes d'effort physique ne serait pas aisé, et l'état de son bras après les deux séances l'a confirmé. Il a bouclé 31 tours au cours de cette première journée, avec des séries de six tours maximum, mais doit à présent se ménager en vue d'une course qui en comptera 23.

"Je dirais que le Mugello est l'une des pistes les plus physiques du calendrier. C'est la raison pour laquelle j'ai été opéré immédiatement après Le Mans. Le problème c'est que sur une piste comme celle-ci, dix jours seulement après l'opération, je souffre pas mal", explique le pilote espagnol au site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

Espargaró était si gêné à la fin des essais, qu'il a renoncé à la plupart de ses obligations médiatiques pour se rendre à la Clinica Mobile afin d'y recevoir des soins. "Après la séance, j'avais beaucoup de fluide dans le bras. On l'a retiré, il y a près d'une canette de Coca qui est sortie du bras et maintenant je me sens mieux", expliquait-il vendredi soir.

S'il a estimé avoir été compétitif vendredi, classé 13e des EL1 puis huitième des EL2, le pilote Aprilia s'attend à un week-end compliqué. "Ça ne sera pas une course facile pour moi, ce sera dur et long. Je vais essayer de faire attention à mon bras autant que possible", explique-t-il, souhaitant limiter son temps de piste en essais. "Je pense que la qualité sera plus importante que la quantité, car plus je stresse le bras pire c'est. Je vais donc essayer d'être compétitif mais en essayant de ne pas faire trop de tours."

"[Vendredi] on a fait du bon boulot. J'ai essayé les trois pneus arrière et deux des pneus avant, donc de ce point de vue-là on est plutôt préparé. Je vais essayer de faire du bon boulot, de placer la moto dans le top 10 sur la grille, et ensuite on attendra la course."

Opéré deux semaines avant Aleix Espargaró, après une douloureuse alerte pendant le Grand Prix d'Espagne, Fabio Quartararo a quant à lui indiqué se sentir bien vendredi soir. Tout juste le pilote français a-t-il témoigné de quelques douleurs, qu'il a mises sur le compte d'une deuxième un peu agressive.

partages
commentaires

Related video

Les pilotes Yamaha disposent enfin d'un holeshot device à l'avant
Article précédent

Les pilotes Yamaha disposent enfin d'un holeshot device à l'avant

Article suivant

GP d'Italie MotoGP - Programme et guide d'avant-course

GP d'Italie MotoGP - Programme et guide d'avant-course
Charger les commentaires