Aleix Espargaró : "C'est mon jour, seul Fabio a plus de rythme que moi"

Aleix Espargaró a annoncé la couleur : selon lui, le podium avec Aprilia lui est promis à l'issue de la course qui se tient en Grande-Bretagne, cet après-midi.

Aleix Espargaró : "C'est mon jour, seul Fabio a plus de rythme que moi"

Depuis son arrivée chez Aprilia en 2017, le grand rêve d'Aleix Espargaró demeure d'obtenir le premier podium de la marque Noale en MotoGP. Et selon le pilote espagnol, le moment est venu pour la concrétisation, ce dimanche après-midi, à Silverstone.

Espargaró a atterri dans un projet aussi nouveau que modeste en 2017, loin des équipes de pointe du championnat et qui s'est petit à petit étoffé. D'un rêve presque inaccessible, atteindre le premier podium de la marque qui n'aligne que deux motos sur la grille depuis son arrivée est devenu pour Espargaró une sorte d'obsession ; un objectif qui, selon le pilote, se rapproche de plus en plus : "Demain, c'est mon jour", a-t-il ainsi assuré hier, lors de son débriefing avec la presse après les qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne, au terme desquelles il s'est classé sixième.

Semblant très sûr de lui, le pilote Aprilia a justifié cette affirmation qui ressemble presque à un avertissement.

"J'en suis entièrement convaincu. Il y a eu d'autres courses où j'avais beaucoup de rythme, mais j'ai dû être conservateur pour suivre la croissance du projet. Mais nous sommes rapides depuis de nombreuses courses maintenant. Je n'ai jamais eu un meilleur rythme qu'ici. Nous n'avons souffert du moteur nulle part, j'ai pris le pneu arrière pour 21 tours et j'étais performant. Il y a des jours où il faut essayer et demain sera ce jour-là", a insisté le Catalan.

Lire aussi :

Le plus gros problème pour le frère du poleman de ce week-end est la gestion des pneus, et d'arriver à la partie finale de la course avec des options stratégiques.

"Si vous voulez attaquer pour le podium, vous devez toujours être très bien préparé pour la deuxième partie de la course. En raison des caractéristiques de notre moto et du degré d'inclinaison, nous ne pouvons pas économiser les pneus dans la première moitié de la course par rapport à nos rivaux. Mais demain [cet après-midi] je vais tout essayer pour être fort jusqu'à la fin", a-t-il annoncé.

Bien qu'il ait été très solide tout le week-end, Aleix Espargaró sera donc devancé par son frère Pol, libéré par sa première pole position avec Repsol Honda, Pecco Bagnaia, un Jorge Martín en quête de son troisième podium consécutif dans sa saison de rookie et Marc Márquez.

"Je suis très heureux pour Pol. En fin de compte, ce n'est qu'un chrono. J'aurais pu commencer au premier rang. Marc [Márquez] et Martín ont fait leur temps sur ma roue, et je ne me plains pas parce que je l'ai fait sur la leur des milliers de fois ; mais j'aurais pu faire troisième ou quatrième. Pol a fait un super tour de piste, bravo à lui. La pole position lui donnera des ailes, mais la course est une autre histoire et seul Fabio a plus de rythme que moi. Je suis prêt pour demain."

Lire aussi :

partages
commentaires
Warm-up - Aleix Espargaró leader, Marc Márquez encore à terre
Article précédent

Warm-up - Aleix Espargaró leader, Marc Márquez encore à terre

Article suivant

Jarvis confirme un "accord" avec Dovizioso, de retour dès Misano

Jarvis confirme un "accord" avec Dovizioso, de retour dès Misano
Charger les commentaires