Aleix Espargaró : La pole et le podium ? "Pourquoi pas !"

 Actuellement sixième du championnat, Aleix Espargaró a prouvé au cours des premiers essais du Grand Prix d'Espagne qu'il pouvait viser de très solides résultats, à la fois en qualifications et en course.

Aleix Espargaró : La pole et le podium ? "Pourquoi pas !"

Il n'a pas inscrit son nom au sommet de la feuille des temps, et pourtant Aleix Espargaró est l'homme qui s'est le plus fait remarquer ce vendredi, à Jerez. Deuxième des EL1 puis troisième des EL2, le pilote Aprilia a particulièrement attiré l'attention de ses adversaires par son rythme, capable de tourner en 1'38"2 ce matin en pneus usés, mais surtout d'enchaîner les tours en 1'37 durant la seconde séance avec des gommes dignes d'un milieu de course.

"Je pense qu'on a un bon rythme. Pour moi aussi, ça a été un peu choquant de voir qu'alors que j'avais plus de dix tours dans le pneu, j'arrivais à tourner en 1'37 à chaque tour", admet le pilote espagnol, pourtant convaincu qu'il va se faire rattraper par quelques motos de pointe demain. "Je me suis senti vraiment très bien et ça va me donner de la motivation pour la course. Je suis sûr que les Yamaha, et peut-être les Suzuki, vont se rapprocher demain. Mais il est difficile d'aller beaucoup plus vite que 1'37 en rythme de course, or dès cette première journée on arrive à tourner en 1'37 en pneus usés, donc ils doivent progresser plus que moi. Alors, oui, je suis très content de mon rythme aujourd'hui."

Lire aussi :

Classé dans le top 10 lors des trois premières courses de la saison, Aleix Espargaró aspire à plus, et il sent qu'il s'en approche peu à peu. "J'aimerais vous dire que je suis prêt à gagner, mais ça n'est pas vrai", concède-t-il. "Chaque week-end, on est de plus en plus proche de notre objectif, qui est de se battre pour la victoire et pour le podium dans un avenir proche. Sur cette piste, on semble un peu plus proches, mais les autres vont bien sûr se rapprocher. Je pense surtout que les trois pilotes Yamaha − Morbidelli, Viñales et Quartararo − seront les hommes à battre ici, mais on est proches."

Il n'est peut-être pas prêt à gagner, mais Aleix Espargaró confirme malgré tout, et une fois de plus, que la RS-GP 2021 est bien née et qu'elle est de plus en plus proche des récompenses, à commencer par ce podium après lequel il court. "Ce qu'il y a de bien, c'est qu'Aprilia et Aleix semblent bien marcher partout où l'on va ! Il ne s'agit donc pas seulement d'un circuit", se réjouit-il. "Quoi qu'il en soit, étant donné que c'est la première fois que l'on est aussi compétitifs, on a évidemment des doutes quant à savoir si on le sera toujours quand on arrive sur un nouveau circuit. Je dois dire qu'aujourd'hui, dès le premier et le deuxième tours des EL1, je me suis senti très fort et très à l'aise avec la moto. J'ai surtout senti que je pouvais maintenir un rythme très élevé avec les pneus de la course, donc je suis globalement satisfait. La piste glisse encore un peu, mais après cette première journée tous les pilotes l'auront gommée et je pense que les choses pourraient un peu changer. Mais pourquoi pas ? Je me sens bien, alors on verra !"

Avant de penser à la course, un autre rendez-vous attend Espargaró pour tenter d'y extraire le plein potentiel de sa machine : les qualifications. Une première ligne lui parait-elle envisageable ? "Pourquoi pas !" répond-il au site officiel du MotoGP. "La deuxième ligne, ce serait déjà plus que bien, mais on est assez forts pour essayer de se battre pour la pole position. Tout peut arriver. On sait à quel point les Ducati sont rapides sur le tour lancé, mais pourquoi pas ?"

Il devra pour cela espérer que les planètes s'aligneront dans le moment décisif des qualifications, ce qui n'a pas été exactement le cas à la fin des EL2, même si son time attack lui a permis de gagner deux dixièmes et demi. "J'ai eu quelques difficultés dans les dernières minutes des EL2 avec le pneu arrière tendre. Je m'attendais à me rapprocher des petits 1'37 dans mon tour lancé, mais je ne me suis pas senti très bien, et mon chrono n'a pas été beaucoup plus rapide qu'avec mon pneu de course. Mais ce qui est important c'est qu'avec mon pneu de course j'ai été compétitif. Ce n'est que le premier jour, mais je suis satisfait", conclut-il.

partages
commentaires

Related video

Pas de blocage pour Márquez en retrouvant le lieu de son accident

Article précédent

Pas de blocage pour Márquez en retrouvant le lieu de son accident

Article suivant

Bagnaia rejette son statut de leader Ducati malgré son aisance

Bagnaia rejette son statut de leader Ducati malgré son aisance
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie EL2
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Aleix Espargaró Villà
Équipes Aprilia Racing Team Gresini
Auteur Léna Buffa