Aleix Espargaró revient de loin

Avec une position dans les dix premiers ratée, synonyme d'un passage obligé par les repêchages, les affaires d'Aleix Espargaró semblaient bien mal engagées pour les qualifications du Grand Prix des Pays-Bas. Du coup, Suzuki commençait à concentrer son attention sur son second pilote, aussi brillant, Maverick Viñales, qui avait gagné son ticket dans le top 10. Mais c'est mal connaître l'aîné d'un Pol qui officie sur la Yamaha Tech3. Et oublier que l'an dernier, c'est lui qui avait signé la position de pointe à Assen. Alors le Catalan a mis le nez dans la bulle et il a réalisé l'exploit.

Pour peu, il allait répéter l'exploit d'un Tom Sykes en Superbike. Soit sortir des repêchages en tête et finir les qualifications avec la pole position. Il s'en est fallu d'un Valentino Rossi en état de grâce pour revivre la scène, mais l'officiel sur la GSX-RR ne boude pas son plaisir à la lecture d'une grille de départ qui le met sur le second plot : "Nous avons dû beaucoup plus travailler qu'à Barcelone pour en arriver là" concède l'Espagnol. "En MotoGP, le niveau est tel que le moindre contre-temps vous repousse loin au classement. Nous avons commencé avec les réglages que nous avions déterminés lors des derniers tests à Aragón. Le résultat n'a pas été celui espéré. On est revenu à la configuration de la Catalogne et les choses se sont améliorées."

Je réussis à faire 23 tours avec les pneus très tendres sur un rythme de 1'34. Cette piste n'est pas très abrasive

Aleix Espargaró

"On a bien progressé car hier je n'étais pas du tout à l'aise avec la moto. La moto bougeait beaucoup, je ne pouvais pas tourner comme je le voulais. Aujourd'hui, j'ai presque le record de la piste. Mon tour était vraiment à la limite. C'était presque parfait. La progression est spectaculaire." Là-dessus, Aleix Espargaró pourrait bien nous réserver une surprise pour la course : "Je réussis à faire 23 tours avec les pneus très tendres sur un rythme de 1'34. Cette piste n'est pas très abrasive." Des gommes postérieures qui ne sont pas proposées par le règlement aux Yamaha et autres Honda d'usine. Ducati pourrait aussi les utiliser, mais elles ne semblent pas d'actualité chez les Rouges. Chez Suzuki, apparemment, si. 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Sous-évènement Qualifications
Circuit Assen
Pilotes Aleix Espargaró
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Résumé de qualifications
Tags aleix espargaro, assen, gp des pays-bas, motogp, suzuki