MotoGP
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
16 oct.
Événement terminé
23 oct.
EL1 dans
02 Heures
:
45 Minutes
:
36 Secondes
C
GP d'Europe
06 nov.
EL1 dans
14 jours
13 nov.
Prochain événement dans
20 jours
20 nov.
Prochain événement dans
27 jours

Pol Espargaró agacé par Márquez : "Ça a failli tourner à la tragédie"

partages
commentaires
Pol Espargaró agacé par Márquez : "Ça a failli tourner à la tragédie"
Par :

Álex Márquez subit les foudres d'Aleix et Pol Espargaró, qui lui reprochent une manœuvre dangereuse en qualifications sur le MotorLand Aragón. Les deux frères ont eu un contact en tentant d'éviter le pilote Honda.

Les qualifications du Grand Prix d'Aragón ont été marquées par un incident impliquant Álex Márquez et les frères Espargaró, Pol et Aleix. Ces deux derniers ont dû ralentir pour éviter le pilote du team Repsol Honda et ils ont eu un contact. La KTM de Pol Espargaró, qui était dans un tour rapide, a subi de légers dégâts. Pour Aleix Espargaró, le principal responsable de l'incident est Alex Márquez, coupable selon lui d'avoir trop ralenti tout en restant sur la trajectoire.

"Ce n'est pas si étrange", a expliqué le pilote Aprilia. "Álex Márquez était au milieu [du virage] et j'ai dû relever la moto pour l'éviter, puis Pol m'a percuté. J'attaquais, dans ce tour j'avais fait mon meilleur premier secteur et au dernier virage, Álex était au milieu de la trajectoire. Je suis peut-être sorti large au freinage, je prenais des risques et j'ai dû relever la moto. Et quand j'ai relevé la moto, Pol m'a touché. Malheureusement, nos qualifications étaient finies. Mais je ne comprends pas comment un pilote MotoGP peut être arrêté dans ce virage quand nous arrivons à 350km/h."

 

Le pilote le plus agacé par l'incident est peut-être le second frère Espargaró. Le pilote KTM était lui aussi dans un bon tour mais l'incident le contraint à se contenter de la 12e et dernière place en Q2. "Tout se passait bien jusqu’à ce dernier virage en qualifications", a déclaré Pol Espargaró. "J'allais faire un 1'47''4 ou un 1'47''3 et c’est sûr que j’aurais été dans les deux premières lignes, et il y a ça qui est arrivé au dernier virage."

Celui qui remplacera Álex Márquez chez Honda la saison prochaine a refusé de faire plus de commentaires en anglais, de peur que ses propos soient déformés, mais il a ensuite décrit l'incident auprès de la presse hispanique : "Il y avait un pilote arrêté au milieu du virage [Álex Márquez] et un autre qui arrivait [Aleix Espargaró], et je suis celui qui a été le plus ralenti, ça a failli tourner à la tragédie, c'était très, très, très dangereux", a confié Pol Espargaró à Motorsport.com.

Lire aussi :

Márquez assure de son côté qu'il ne jouait pas à gêner ses compatriotes, souhaitant au contraire leur laisser la place. Selon lui, l'incident est dû à une incompréhension entre les trois pilotes. "J'essayais d'attaquer derrière Viñales mais j'ai vu qu'Aleix et Pol arrivaient", a expliqué Márquez. "Je me suis dit 'OK, je ne veux pas être au milieu', donc je suis sorti large, mais les deux sont passés large, ou ont freiné tard. Aleix a coupé les gaz et Pol arrivait. À mes yeux, Aleix ne s'est pas mis volontairement au milieu. Pour moi, il n'y a pas à donner une pénalité." 

La direction de course a lancé une enquête sur l'incident mais au moment où ces lignes sont écrites, sa décision se fait encore attendre.

Related video

Quartararo : "Quand on est sur la moto on ne pense pas à la douleur"

Article précédent

Quartararo : "Quand on est sur la moto on ne pense pas à la douleur"

Article suivant

Dovizioso déçu humainement par Petrucci : "Ce n’était pas intelligent"

Dovizioso déçu humainement par Petrucci : "Ce n’était pas intelligent"
Charger les commentaires