Álex Márquez a bon espoir d'être apte à disputer le GP du Qatar

Victime d'une fracture du pied droit après une chute à Losail, Álex Márquez espère être "à 100%" dans deux semaines, pour le début de la saison. Le pilote du team LCR reste satisfait de ses essais même s'il a fini cinq fois à terre en seulement quatre jours.

Álex Márquez a bon espoir d'être apte à disputer le GP du Qatar

Les mauvaises conditions météo ont empêché les pilotes de faire les essais prévus ce vendredi à Losail, mais Álex Márquez savait qu'il ne roulerait pas après sa lourde chute de jeudi, sa cinquième depuis le début des tests. Le pilote espagnol souffre d'une petite fracture sur le quatrième métatarse du pied droit, qui va le contraindre à se déplacer avec des béquilles pendant encore quelques jours.

"Au final, c'était une grosse chute, dans un time attack", a déclaré le plus jeune des frères Márquez au site officiel du MotoGP. "Avant de venir ici, je disais que c'était le moment de tester des choses et de faire un time attack. C'était mon premier tour avec le pneu, j'ai peut-être été optimiste en attaquant un peu trop. C'était une petite erreur mais ça m'a provoqué une petite fracture. Mais je pense que ça ira dans dix jours. J'allais déjà bien hier et je poussais pour que les médecins me permettent d'être sur la moto aujourd'hui, parce que j'ai déjà roulé avec une fracture, ce n'est pas une problème. Je pense qu'il faut de la patience."

"Ce n'était pas utile de rouler à cause des conditions météo aujourd'hui et je n'allais pas rouler après hier. Je pense que globalement, les tests ont été positifs, à part les chutes, mais je me suis senti bien."

Lire aussi :

Álex Márquez espère maintenant être apte à reprendre la piste dans deux semaines, pour les premiers essais du Grand Prix du Qatar, disputé sur le même circuit. Celui qui a quitté le team Honda factory pour LCR s'attend à être en forme, même si sa blessure va perturber sa préparation physique.

"Le but est que mon pied soit rétabli. C'est le premier objectif, parce que physiquement, j'ai déjà beaucoup travaillé en décembre et février. Il n'y aura pas de progrès physiquement. Tester la Honda est le meilleur entraînement possible. Mon but est que mon pied aille mieux dans deux semaines, que je n'aie plus de béquilles. Je vais essayer d'être énorme et d'être à 100% pour le premier Grand Prix."

Malgré les nombreuses chutes qui sont venues troubler sa semaine, Álex Márquez reste satisfait du travail accompli et voit même du positif dans ses erreurs, estimant qu'elles lui ont permis d'identifier certaines limites : "Après chaque chute, je reprenais la piste, j'améliorais mes chronos. C'est le moment d'essayer des choses, de trouver les limites, de tester des pneus. À l'avenir, il faudra peut-être plus contrôler [les chutes], mais il faut faire des tests. Je suis triste pour l'équipe, parce qu'ils ont dû réparer beaucoup beaucoup de motos. C'est mieux que ça arrive lors des tests qu'en course."

partages
commentaires

Related video

Test Losail, J5 - La dernière journée part en poussière
Article précédent

Test Losail, J5 - La dernière journée part en poussière

Article suivant

Fabio Quartararo désormais "prêt pour les courses"

Fabio Quartararo désormais "prêt pour les courses"
Charger les commentaires