MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
74 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
102 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
117 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
124 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
137 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
151 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
166 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
173 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
180 jours

Pour Álex Márquez, un nouveau contrat doit se mériter en piste

partages
commentaires
Pour Álex Márquez, un nouveau contrat doit se mériter en piste
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
28 avr. 2020 à 07:29

Le pilote espagnol est sous contrat avec Repsol Honda jusque fin 2020, une saison qui doit le voir débuter en MotoGP et faire ses preuves mais qui n'a pas encore commencé.

Seuls cinq des 22 pilotes de la grille actuelle du MotoGP ont vu leurs contrats respectifs être renouvelés au-delà de 2020 ou en possédaient déjà un avant que ne débute cette rocambolesque année. Nombreux sont donc ceux qui restent dans l'incertitude quant à ce qu'il adviendra de leur avenir à court terme.

Parmi ces pilotes figure le rookie Álex Márquez, qui, après avoir remporté le titre Moto2 en 2019, a été promu dans la catégorie reine au sein de l'équipe officielle Honda pour remplacer Jorge Lorenzo, parti à la retraite plus tôt que prévu. Recruté en dernière minute alors qu'il s'était déjà engagé avec son équipe dans la catégorie intermédiaire, le jeune Espagnol n'a signé avec le HRC que pour une saison, celle de 2020. Or, en raison de la pandémie de COVID-19, ce championnat n'a pas encore commencé, et il n'existe aujourd'hui pas de prévision claire quant à une date à laquelle pourra se tenir le premier Grand Prix.

Lire aussi :

Parmi les nombreuses idées proposées depuis que la saison a été mise en suspens, certains ont suggéré que les contrats puissent être gelés afin que les pilotes conservent leur place pour 2021 − bien que Yamaha s'y soit fermement opposé, refusant de repousser l'arrivée de Fabio Quartararo dans son équipe officielle. Álex Márquez, qui obtiendrait le renouvellement automatique de son engagement avec Honda si cette piste devait être mise en pratique, n'est pas non plus séduit par cette idée.

"Je suis juste impatient de commencer à courir et d'obtenir de bons résultats, c'est la seule façon de renouveler avec Honda", explique-t-il dans une interview avec le Mundo Deportivo. "Un renouvellement sans le gagner en piste, ce n'est pas pour moi. En tant que pilote, je n'aimerais pas ça. J'espère que ça n'arrivera pas et que l'on aura de nombreuses courses cette année."

"Personne n'a plus envie que moi de commencer à courir, j'ai vraiment hâte. C'est une équipe avec de nouvelles personnes, j'ai très envie de continuer à m'adapter, d'apprendre à connaître le projet et de m'impliquer au maximum. Être à l'arrêt est un gros handicap, et plus encore pour un débutant, mais on ne peut rien faire de plus que se montrer patient. Pour le moment, la priorité est que tout soit résolu", souligne Álex Márquez.

Parmi les différentes options évoquées pour l'organisation du championnat, une fois qu'il pourra enfin débuter, le nouveau pilote Repsol Honda est ouvert à toutes les pistes, désireux de préserver la course avant tout. "S'il faut déborder sur 2021, je suis le premier à dire oui, pas de problème. C'est notre métier, notre passion, et pourquoi pas fêter la fin de l'année en course ? On pourrait la fêter dans le paddock", suggère le #73, qui n'hésiterait pas non plus à courir à huis clos. "Pas de problème, ce serait comme lors des tests mais dans le cadre d'un Grand Prix. L'important, c'est qu'il y ait des courses et qu'elles soient sûres pour tout le monde."

Article suivant
"Ducati a plus besoin de Dovizioso que Dovizioso n'a besoin de Ducati"

Article précédent

"Ducati a plus besoin de Dovizioso que Dovizioso n'a besoin de Ducati"

Article suivant

Rossi : Après Honda, Lorenzo était un peu comme moi en 2012

Rossi : Après Honda, Lorenzo était un peu comme moi en 2012
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Álex Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Germán Garcia Casanova