Álex Rins reçoit le feu vert pour son retour au Sachsenring

Álex Rins a passé avec succès la visite médicale nécessaire avant son retour sur sa Suzuki au GP d'Allemagne, deux semaines seulement après sa fracture du bras droit.

Álex Rins reçoit le feu vert pour son retour au Sachsenring

Álex Rins va bel et bien pouvoir retrouver sa Suzuki au Sachsenring. Le pilote espagnol s'est cassé le radius droit, prêt du poignet, en chutant à vélo il y a très exactement deux semaines sur le circuit de Barcelone. La blessure ne rendait pas une intervention chirurgicale nécessaire mais afin d'éviter une immobilisation d'environ six semaines, qui aurait contraint Rins à manquer les courses en Allemagne et au Pays-Bas en plus du rendez-vous catalan, le Dr Xavier Mir, membre de l'équipe médicale du MotoGP, a suggéré de placer deux vis de compression, permettant à Rins de viser un retour dès le Sachsenring.

L'opération a été pratiquée au lendemain de la chute et des examens effectuée mercredi par le Dr Mir ont montré une évolution satisfaisante, si bien que Suzuki a confirmé le retour de son pilote. Ce dernier devait encore s'acquitter du contrôle médical imposé par le MotoGP, une procédure effectuée ce jeudi et qui a vu le #42 recevoir le feu vert pour remonter sur sa RS-GP vendredi.

 

Rins reste sur une série de cinq courses sans le moindre point, avec cinq chutes dans les quatre rendez-vous qui ont précédé Barcelone, suivies du forfait pour sa course à domicile. Un rebond ce week-end sera difficile car s'il est apte à rouler et que les points de suture ont été retirés mercredi, Rins pourrait être diminué par sa blessure et le Dr Mir a déjà prévenu que des soins resteront probablement nécessaires au cours du week-end.

Suzuki n'a aligné que Joan Mir au GP de Catalogne et le règlement prévoit que si l'absence  d'un pilote blessé dépasse dix jours, une équipe doit faire les efforts nécessaires pour lui trouver un remplaçant. Si Álex Rins n'avait pas pu rouler ce week-end en Allemagne, Sylvain Guintoli, pilote d'essais de la marque, aurait donc probablement été appelé. Le Français a roulé sur la machine championne du monde lors du test post-course de Barcelone avant de remporter les 24 Heures Motos quelques jours plus tard, dès sa première participation dans l'épreuve disputée au Mans, puis de réaliser cette semaine deux autres journées d'essais privés à Jerez.

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Un casque au design rétro pour Marc Márquez au Sachsenring

Article précédent

Un casque au design rétro pour Marc Márquez au Sachsenring

Article suivant

Pour Espargaró, Honda n'a pas besoin d'une moto "totalement nouvelle"

Pour Espargaró, Honda n'a pas besoin d'une moto "totalement nouvelle"
Charger les commentaires