Le GP d'Allemagne devrait être maintenu, la présence du public incertaine

Le Sachsenring espère que sa course sera bien au calendrier 2021 du MotoGP, le principal doute résidant dans la présence des spectateurs.

Le GP d'Allemagne devrait être maintenu, la présence du public incertaine

Le MotoGP a l'intention d'organiser autant de courses que possible cette année, malgré les difficultés posées par la pandémie de COVID-19. Des changements ont déjà été apportés au calendrier, avec le report des courses prévues en Argentine et aux États-Unis à des dates non définies et l'intégration du Grand Prix du Portugal, qui accueille le plateau ce week-end.

La Dorna a mis en place différentes mesures pour éviter des contaminations au COVID-19 au sein du paddock, qu'il s'agisse du fonctionnement en bulles ou de la campagne de vaccination mise en place avec le Qatar, mais l'accueil des spectateurs reste une question plus délicate, liée aux décisions des autorités compétentes.

À Losail, théâtre des deux premières courses de la saison, 1500 personnes étaient présentes pour le GP du Qatar mais suite à des recommandations du ministère de la Santé, c'est à huis clos que s'est déroulé le GP de Doha. Le public sera encore absent à Portimão ce week-end, tandis que le GP de France, prévu dans un mois, se prépare à une course sans spectateurs, conservant malgré tout l'espoir d'ouvrir une nouvelle billetterie si les autorités le permettent.

Lire aussi :

La même question se pose pour l'ADAC, l'Automobile Club en charge de l'organisation du Grand Prix d'Allemagne, prévu à la fin du mois de juin. Annulée l'an dernier, l'épreuve a bien l'intention d'être au calendrier cette saison afin d'assurer la venue du MotoGP à long terme, la Dorna préférant s'appuyer sur des partenaires fiables, et ce n'est que si le pouvoir politique l'impose que la course sera annulée. Une décision sur la présence du public sera prise avant la fin du mois.

"En tant qu'organisateurs, nous avons préparé différents scénarios", a précisé un porte-parole de l'ADAC à Motorsport.com. "Selon les décisions des autorités, nous envisageons également d'organiser le Grand Prix sans spectateurs. Une décision sur la présence du public cette année sera prise à la fin du mois."

L'organisation de la course pourrait se faire à grands frais pour l'ADAC car même si la Dorna consent à réduire la somme demandée pour accueillir les trois catégories du Championnat du monde, un Grand Prix sans spectateurs priverait l'organisateur de la billetterie, sa principale source de revenus.

Lire aussi :

Contrairement aux autres circuits, le Sachsenring s'appuie sur des structures temporaires, synonymes de coûts d'installation supplémentaires. Une grand partie de ces dépenses sont cependant liées au montage des tribunes et elles disparaîtraient donc avec un événement à huis clos.

Si le public est autorisé avec une jauge limitée, il faudra définir qui sera autorisé à venir sur le circuit car selon l'ADAC, très peu de spectateurs ont demandé à se faire rembourser l'an dernier et ils sont donc nombreux à avoir demandé un report pour assister à l'édition 2021. L'organisateur devra donc décider quels billets auront la priorité.

partages
commentaires

Related video

Dovizioso : Trop tôt pour évaluer l'Aprilia, mais la base est bonne
Article précédent

Dovizioso : Trop tôt pour évaluer l'Aprilia, mais la base est bonne

Article suivant

Le MotoGP veut maintenir "au moins 18 courses" en 2021

Le MotoGP veut maintenir "au moins 18 courses" en 2021
Charger les commentaires