Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha
Prime
MotoGP Actualités

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Par :
Co-auteur:
Vincent Lalanne-Sicaud

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Racing, a confirmé l'arrivée d'Andrea Dovizioso dans le team Petronas à partir du GP de Saint-Marin et pour la saison 2022. Cette titularisation de l'Italien, qui doit encore être formellement annoncée, se fait dans un contexte de gros changements pour l'équipe satellite de Yamaha. Le Sepang Racing Team que l'on connaît aujourd'hui va céder sa place à une structure au nouveau nom, sans Petronas, et dont l'identité sera dévoilée lors du week-end de Misano. Dovizioso aura la charge d'incarner ce nouveau projet, qu'il a intégré à la suite d'une cascade d'événements.

Le divorce précipité entre Maverick Viñales et Yamaha a entraîné la promotion de Franco Morbidelli dans l'équipe officielle, ouvrant la place au natif de Formi, sans guidon cette année après avoir mis fin aux discussions avec Ducati au sujet d'une reconduction de son contrat il y a un an. En conflit avec Gigi Dall'Igna, le directeur général de Ducati Corse, Dovizioso devrait entrer dans un monde différent chez Yamaha, où aucun dirigeant n'a autant de pouvoir. Sa vie de pilote devrait ainsi être simplifiée et de son côté, la marque tentera de tirer le meilleur de celui qui sera le pilote le plus expérimenté d'un plateau privé de Valentino Rossi en 2022.

partages
commentaires

Schwantz pensait que le Sachsenring serait un tournant pour Márquez

Kevin Schwantz a été surpris de voir Marc Márquez rentrer dans le rang après son succès au GP d'Allemagne. Aujourd'hui, le Champion du monde 1993 estime que le #93 devait réapprendre à piloter sans appréhension.

Doohan : Quartararo a "fait la différence" cette année

Mick Doohan estime que "personne ne peut rester" au niveau de Fabio Quartararo dans la durée cette année. Pour l'Australien, le pilote Yamaha a gagné en confiance après une saison 2020 délicate.

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021

Il y a dix ans : le 2e titre féérique de Casey Stoner

Casey Stoner se souviendra longtemps de ses 26 ans, un anniversaire fêté à domicile et où il s'est lui-même offert le plus beau des cadeaux avec une victoire lui rapportant le titre de Champion du monde.

MotoGP
16 oct. 2021

Nakagami doit copier Márquez : "Si Marc indique la voie, on la suit"

Takaaki Nakagami juge nécessaire de s'inspirer des réglages et du pilotage de Marc Márquez, ses résultats étant meilleurs et la Honda étant taillée pour lui.

MotoGP
16 oct. 2021

Il y a 15 ans : Elías s'offre le GP le plus serré de l'Histoire

Le 15 octobre 2006, Toni Elías a remporté le GP du Portugal, son seul succès en catégorie reine, au terme d'un dernier tour époustouflant et avec 0"002 d'avance sur Valentino Rossi, le plus faible écart vu en MotoGP.

MotoGP
15 oct. 2021

Beirer : Oliveira était "totalement détruit mentalement" cet été

Blessé au poignet, Miguel Oliveira a très mal vécu la reprise après la pause estivale selon Pit Beirer. Le responsable de la compétition de KTM reconnaît que la marque a abandonné le développement de sa machine 2021 trop tôt.

MotoGP
15 oct. 2021

L'entrée des stands "radicalement" modifiée pour le GP du Qatar

Quelques changements étaient nécessaires sur le circuit de Losail, pour qu'il puisse accueillir en novembre le Grand Prix du Qatar de Formule 1.

Formule 1
15 oct. 2021
Aleix Espargaró veut prouver sa valeur face à Viñales

Article précédent

Aleix Espargaró veut prouver sa valeur face à Viñales

Article suivant

Michelin anticipe la chaleur au GP d'Aragón

Michelin anticipe la chaleur au GP d'Aragón
Charger les commentaires