Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

Lin Jarvis, directeur général de Yamaha Racing, a confirmé l'arrivée d'Andrea Dovizioso dans le team Petronas à partir du GP de Saint-Marin et pour la saison 2022. Cette titularisation de l'Italien, qui doit encore être formellement annoncée, se fait dans un contexte de gros changements pour l'équipe satellite de Yamaha. Le Sepang Racing Team que l'on connaît aujourd'hui va céder sa place à une structure au nouveau nom, sans Petronas, et dont l'identité sera dévoilée lors du week-end de Misano. Dovizioso aura la charge d'incarner ce nouveau projet, qu'il a intégré à la suite d'une cascade d'événements.

Le divorce précipité entre Maverick Viñales et Yamaha a entraîné la promotion de Franco Morbidelli dans l'équipe officielle, ouvrant la place au natif de Formi, sans guidon cette année après avoir mis fin aux discussions avec Ducati au sujet d'une reconduction de son contrat il y a un an. En conflit avec Gigi Dall'Igna, le directeur général de Ducati Corse, Dovizioso devrait entrer dans un monde différent chez Yamaha, où aucun dirigeant n'a autant de pouvoir. Sa vie de pilote devrait ainsi être simplifiée et de son côté, la marque tentera de tirer le meilleur de celui qui sera le pilote le plus expérimenté d'un plateau privé de Valentino Rossi en 2022.

Article précédent Aleix Espargaró veut prouver sa valeur face à Viñales
Article suivant Michelin anticipe la chaleur au GP d'Aragón

More from Oriol Puigdemont

Fermín Aldeguer fera ses débuts en MotoGP avec Pramac en 2025

Fermín Aldeguer fera ses débuts en MotoGP avec Pramac en 2025

MGP MotoGP

Fermín Aldeguer fera ses débuts en MotoGP avec Pramac en 2025 Fermín Aldeguer fera ses débuts en MotoGP avec Pramac en 2025

LCR : Au lieu de partir, Honda a choisi d'investir davantage en MotoGP

LCR : Au lieu de partir, Honda a choisi d'investir davantage en MotoGP

MGP MotoGP

LCR : Au lieu de partir, Honda a choisi d'investir davantage en MotoGP LCR : Au lieu de partir, Honda a choisi d'investir davantage en MotoGP

Le HRC remplace son directeur général

Le HRC remplace son directeur général

MGP MotoGP

Le HRC remplace son directeur général Le HRC remplace son directeur général

Honda salue l'approche ordonnée et méthodique de Luca Marini

Honda salue l'approche ordonnée et méthodique de Luca Marini

MGP MotoGP

Honda salue l'approche ordonnée et méthodique de Luca Marini Honda salue l'approche ordonnée et méthodique de Luca Marini

L'ingénieur perdu par Ducati et qui peut "apporter beaucoup à Yamaha"

L'ingénieur perdu par Ducati et qui peut "apporter beaucoup à Yamaha"

MGP MotoGP

L'ingénieur perdu par Ducati et qui peut "apporter beaucoup à Yamaha" L'ingénieur perdu par Ducati et qui peut "apporter beaucoup à Yamaha"

Davide Brivio va prendre la tête de l'équipe Trackhouse en MotoGP

Davide Brivio va prendre la tête de l'équipe Trackhouse en MotoGP

MGP MotoGP

Davide Brivio va prendre la tête de l'équipe Trackhouse en MotoGP Davide Brivio va prendre la tête de l'équipe Trackhouse en MotoGP

Paolo Ciabatti, l'atout que Ducati perd quand il était le plus utile

Paolo Ciabatti, l'atout que Ducati perd quand il était le plus utile

MGP MotoGP

Paolo Ciabatti, l'atout que Ducati perd quand il était le plus utile Paolo Ciabatti, l'atout que Ducati perd quand il était le plus utile

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Prime
Prime
MGP MotoGP

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse