MotoGP
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
16 oct.
Événement terminé
23 oct.
EL1 en cours . . .
C
GP d'Europe
06 nov.
EL1 dans
13 jours
13 nov.
Prochain événement dans
20 jours
20 nov.
Prochain événement dans
27 jours

Iannone : décision du TAS attendue d'ici la mi-novembre

partages
commentaires
Iannone : décision du TAS attendue d'ici la mi-novembre
Par :

Le TAS a fait savoir qu'il rendra son jugement dans le mois à venir dans l'affaire qui oppose Andrea Iannone et l'Agence mondiale antidopage.

Andrea Iannone et Aprilia vont devoir encore faire preuve de patience, si l'on en croit le premier compte-rendu officiel de la procédure d'arbitrage confiée au Tribunal arbitral du sport.

L'audience de l'ultime appel dans l'affaire de dopage dans laquelle le pilote italien est impliqué depuis près d'un an s'est tenue jeudi à Lausanne devant les juges du TAS. Le pilote a saisi l'instance au printemps après avoir été suspendu par la Fédération internationale de motocyclisme à la suite d'un contrôle antidopage pratiqué en marge du Grand Prix de Malaisie, en novembre 2019, et lors duquel des traces d'un stéroïde ont été retrouvées dans ses urines.

Suspendu provisoirement le 17 décembre, il a vu sa sanction confirmée le 1er avril et entérinée pour 18 mois, soit jusqu'en juin 2021. Sa défense, mettant en avant une absorption involontaire de la substance incriminée par le biais d'une viande traitée, semblait avoir convaincu la Cour disciplinaire internationale de la FIM grâce notamment à l'apport d'un autre test, capillaire cette fois et plus précis.

Se sentant reconnu innocent mais malgré tout sanctionné, le pilote a souhaité déposer cet appel dans le but de faire lever une sanction qu'il jugeait dès lors injuste. L'Agence mondiale antidopage a toutefois elle aussi interjeté appel, mais cette fois pour requérir une suspension de toute compétition alourdie à quatre ans.

Lire aussi :

D'après une note diffusée ce jour par le TAS, le panel d'arbitres va maintenant délibérer et rendre une décision finale, laquelle "devrait être notifiée d'ici la mi-novembre 2020". Il s'agit d'un délai et non d'une date précise, ce qui signifie qu'Andrea Iannone peut encore espérer reprendre la compétition avant la fin de la saison si le verdict va dans son sens et intervient rapidement. Tout nouveau délai dans la prise de décision du TAS met toutefois Aprilia en difficulté, alors que se joue plus largement la disponibilité du pilote en 2021, avec les conséquences évidentes sur le besoin ou non de lui trouver un remplaçant pour la saison prochaine.

Jeudi, son coéquipier Aleix Espargaró avait une nouvelle fois exprimé son désir de voir cette affaire se résoudre au plus vite, solidaire de la situation de son acolyte mais aussi désireux de retrouver un line-up plus stable pour son équipe. "J'ai parlé [mercredi] avec Andrea, et il m'a dit qu'il vit un moment vraiment très difficile", avait témoigné le pilote espagnol. "J'espère que tout va se résoudre de la meilleure façon, qu'il pourra bientôt revenir à mes côtés, et que Bradley [Smith] pourra continuer à travailler avec nous en tant que wild-card et pilote d'essais pour continuer à faire progresser la moto. Il faut qu'on trouve un meilleur équilibre dans l'équipe, car notre situation actuelle est difficile."

Johann Zarco premier Ducati, mais agacé par ses deux chutes

Article précédent

Johann Zarco premier Ducati, mais agacé par ses deux chutes

Article suivant

Quartararo surpris par son temps comme par sa chute

Quartararo surpris par son temps comme par sa chute
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Léna Buffa