Ángel Nieto, champion éternel aux chiffres étourdissants

Pionnier et précurseur de la compétition moto moderne en Espagne, Ángel Nieto est mort à 70 ans le 3 août 2017. Son palmarès reste parmi les plus impressionnants des Grands Prix.

Ángel Nieto, champion éternel aux chiffres étourdissants

Considéré comme le père de la course moto en Espagne, Ángel Nieto a trouvé la mort il y a quatre ans jour pour jour, laissant derrière lui des statistiques qui témoigneront longtemps de sa stupéfiante carrière. Un seul autre pilote au monde, en l'occurrence Giacomo Agostini, a remporté plus de titres que lui en Grand Prix.

Né le 25 janvier 1947, Ángel Nieto s'est initié très tôt à la moto et a d'abord été assistant mécanicien dans un garage avant de pouvoir toucher à la compétition. Arrivé dans le Championnat du monde en 1964, à 17 ans, il a été le premier pilote espagnol à y être titré en 1969, d'abord en 50cc. Engagé dans plusieurs catégories comme le voulaient les habitudes de l'époque, il a cumulé les sacres pour atteindre le chiffre extraordinaire de 13 couronnes mondiales. Lui qui aimait parler de 12+1, il en a fait sa marque de fabrique.

Lire aussi :

Le palmarès d'Ángel Nieto

1965 Première victoire dans le championnat d'Espagne 125cc
1967 Champion d'Espagne 50cc et 125cc et premier podium en Championnat du monde
1968 Champion d'Espagne 125cc
1969 Premières victoires en Championnat du monde, Champion du monde 50cc (Derbi) et Champion d'Espagne 250cc
1970 Champion du monde 50cc (Derbi), Champion d'Espagne 50cc
1971 Champion d'Espagne 50cc, 125cc et 250cc et Champion du monde 125cc (Derbi)
1972 Champion d'Espagne 50cc, 125cc et 250cc, Champion du monde 50cc (Derbi) et 125cc (Derbi)
1973 Champion d'Espagne 125cc et 250cc
1974 Champion d'Espagne 125cc et 250cc
1975 Champion d'Espagne 125cc et 250cc et Champion du monde 50cc (Kriedler)
1976 Champion d'Espagne 50cc et 125cc et Champion du monde 50cc (Bultaco)
1977 Champion d'Espagne 125cc et Champion du monde 50cc (Bultaco)
1978 Champion d'Espagne 125cc
1979 Champion du monde 125cc (Minarelli)
1980 Champion d'Espagne 250cc
1981 Champion d'Espagne 250cc et Champion du monde 125cc (Minarelli)
1982 Champion du monde 125cc (Garelli)
1983 Champion du monde 125cc (Garelli)
1984 Champion du monde 125cc (Garelli)
1985 Dernière victoire mondiale au GP France 80cc
1986 Dernière course au Superprestigio

Les statistiques d'Ángel Nieto en Grand Prix

  • Titres mondiaux : sept en 125cc et six en 50cc
  • Vice-champion du monde : trois fois en 125cc et une fois en 50cc
  • Victoires : 62 en 125cc, une en 80cc et 27 en 50cc
  • Podiums : 85 en 125cc, deux en 80cc et 52 en 50cc

Ángel Nieto en photos

Cliquez sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre.

Angel Nieto, Derbi
Angel Nieto, Derbi
1/11

Photo de: Nationaal Archief Netherlands

Angel Nieto, Derbi
Angel Nieto, Derbi
2/11

Photo de: Nationaal Archief Netherlands

Angel Nieto et Jan de Vries
Angel Nieto et Jan de Vries
3/11

Photo de: Nationaal Archief Netherlands

Angel Nieto et Jan de Vries
Angel Nieto et Jan de Vries
4/11

Photo de: Nationaal Archief Netherlands

Angel Nieto (Bultaco) et Eugenio Lazzarini (Kreidler)
Angel Nieto (Bultaco) et Eugenio Lazzarini (Kreidler)
5/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Angel Nieto et Valentino Rossi
Angel Nieto et Valentino Rossi
6/11

Photo de: Yamaha Motor Racing

Angel Nieto et Valentino Rossi
Angel Nieto et Valentino Rossi
7/11

Photo de: Yamaha Motor Racing

Marc Márquez et Ángel Nieto
Marc Márquez et Ángel Nieto
8/11
Angel Nieto
Angel Nieto
9/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Angel Nieto et Giacomo Agostini
Angel Nieto et Giacomo Agostini
10/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Angel Nieto
Angel Nieto
11/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

partages
commentaires
Prêt pour la reprise, Marc Márquez se sent "mieux et plus fort"

Article précédent

Prêt pour la reprise, Marc Márquez se sent "mieux et plus fort"

Article suivant

L'envie de courir de Pedrosa, "un énorme compliment" pour KTM

L'envie de courir de Pedrosa, "un énorme compliment" pour KTM
Charger les commentaires