Aoyama remplace Miller au Grand Prix du Japon

Le pilote essayeur du HRC, Hiroshi Aoyama, va faire son retour en MotoGP lors du Grand Prix du Japon pour suppléer Jack Miller, blessé lors d'un accident de trial la semaine dernière.

On connaît le nom de celui qui remplacera Jack Miller lors du Grand Prix du Japon, du 13 au 15 octobre prochains. Et c'est donc Hiroshi Aoyama qui va suppléer l'Australien au sein du team Marc VDS sur le Twin Ring de Motegi.

La catégorie reine ne sera en aucun point une nouveauté pour le Nippon, qui a déjà participé à 70 courses entre 2010 et 2016. Ses dernières apparitions remontent en effet déjà au Grand Prix du Japon mais aussi de Malaisie l'an passé, lorsqu'il avait remplacé un Dani Pedrosa blessé au sein du team Repsol Honda. 

Champion du monde 2009 en catégorie 250cc, le pilote de 35 ans a réalisé quatre compagnes complètes entre 2010 et 2014, avec un intermède au sein de l'équipe Honda de Superbike en 2012. Son meilleur résultat au général demeure une dixième place obtenue en 2011, alors qu'il évoluait sur une Honda de la structure Gresini. 

Une connaissance parfaite de la RC213V

Le Japonais a par ailleurs toujours conservé des liens étroits avec la marque à l'aile dorée, devenant à compter de 2015 pilote essayeur et de développement au profit du Honda Racing Team.

Disposant donc d'une expérience indéniable au guidon de la RC213V et jouissant d'un intérêt médiatique certain sur ses terres, Aoyama va donc officier aux côté de Tito Rabat l'espace d'au moins un week-end, en lieu et place de Miller.

Et c'est d'ailleurs à ce dernier que vont ses premières pensées à l'heure de cette annonce. "Tout d'abord je tiens à souhaiter à Jack un prompt rétablissement, et j'espère qu'il sera sur pied pour son Grand Prix national, à Phillip Island. Ce n'est jamais agréable de devoir remplacer un pilote blessé, mais j'espère que je peux faire un bon travail, à la fois pour Jack et l'équipe à Motegi."

Même s'il connaît bien le tracé de Motegi, la tâche d'Aoyama de bien figurer à domicile ne sera cependant pas aisée, alors que celui-ci n'a participé à aucune manche de la saison. Il lui faudra par conséquent prendre rapidement le rythme, alors que le MotoGP entrera dans sa phase décisive.

Pour son retour, Miller vise Phillip Island

"Je veux aussi remercier Michael Bartholemy et l'équipe Marc VDS de me donner l'opportunité de courir de nouveau devant les fans japonais", reprend-il. "Je n'ai pas encore couru cette saison, donc cela va prendre un peu de temps pour retrouver les sensations. Le fait que je connaisse déjà pas mal des membres de l'équipe, ayant travaillé avec eux par le passé, va beaucoup m'aider, au même titre que le fait d'avoir un pilote d'expérience comme Tito [Rabatde l'autre côté du garage. Je suis impatient d'être à ce week-end !"

Jack Miller s'est fracturé le tibia en faisant du trial en Andorre le 29 septembre dernier. Opéré le 30 à l'Hôpital Dexeus de Barcelone, l'Aussie espère bien observer une rapide convalescence pour pouvoir être aligné lors de son Grand Prix national, à Phillip Island le week-end suivant. 

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Circuit Twin Ring Motegi
Pilotes Hiroshi Aoyama
Équipes Marc VDS Racing Team
Type d'article Actualités