Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Aprilia fier d'avoir "le meilleur line-up de quatre pilotes dans le paddock"

Le responsable du programme Aprilia assure de sa confiance ses quatre pilotes, même si le début du championnat ne leur a pas souri comme espéré.

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Massimo Rivola est un patron heureux. Certes, le début de championnat s'est révélé inférieur aux attentes entourant Aprilia, qu'il s'agisse de son équipe d'usine ou de son nouveau team satellite. Entre chutes, blessures et pépins divers, le quatuor de machines italiennes n'a eu aucune victoire à se mettre sous la dent, les premiers Grands Prix ayant tout juste été embellis par un podium (une deuxième place de Maverick Viñales au Portugal) et une pole (celle d'Aleix Espargaró en Espagne).

Mais pas question de céder à la panique pour le placide administrateur délégué du programme de course, qui assure n'avoir "absolument pas" de volonté de changer son line-up de pilotes. "J'ai pleinement confiance dans ces quatre pilotes, et s'il y a parfois, malheureusement, une blessure, nous avons aussi Lorenzo [Savadori] pour assurer les remplacements", souligne-t-il auprès du site officiel du MotoGP.

"Je suis donc très content, et de toute façon, d'un point de vue contractuel, nous sommes fixés pour l'année prochaine et, espérons-le, plus encore. Je suis vraiment convaincu que nous avons peut-être le meilleur line-up de quatre pilotes dans le paddock", affirme Massimo Rivola.

Certaines rumeurs lient pourtant le nom de Pedro Acosta à Aprilia, mais Massimo Rivola leur tord le cou sans ambiguïté. "Quand on a un super talent comme Pedro, son nom peut être associé à tous les constructeurs", fait-il remarquer au sujet de l'étoile montante du Moto2. "Je suis heureux et fier que son nom ait aussi été rapproché au nôtre, car ça signifie que nous sommes compétitifs et que nous avons une bonne moto. Normalement, on met un talent sur une moto performante. Donc c'est bon à entendre, mais ça n'est pas la vérité."

Le Mugello, "le véritable départ" du championnat

Quant aux résultats, Massimo Rivola les attend plus convaincants dès la reprise, la semaine prochaine avec le Grand Prix d'Italie, espérant que la roue va enfin tourner pour ses pilotes.

"Malheureusement, nous avons vu que Miguel [Oliveira] était encore dans une très mauvaise condition physique", admet-il après que le Portugais a repris le guidon brièvement lors de l'événement Aprilia All Stars, le week-end dernier. "Son début de saison a été plutôt malchanceux. Raúl va mieux après son opération du bras droit. Et puis nous avons Lorenzo, et surtout Aleix et Maverick qui sont en assez bonne forme."

"Je suis donc très confiant quant au fait que le Mugello sera le véritable départ de notre championnat car jusqu'à présent nous avons affiché une bonne vitesse mais nous n'avons pas obtenu de bons résultats. Heureusement, le championnat est très long, donc nous avons le temps de nous rattraper et de montrer notre vitesse."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Uccio Salucci, l'assistant de l'ombre devenu un directeur attentif
Article suivant Miller : Une saison MotoGP intense et imprévisible, "sous stéroïdes"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse