Faute de temps, Aprilia n'utilisera pas son déflecteur en Argentine

partages
commentaires
Faute de temps, Aprilia n'utilisera pas son déflecteur en Argentine
Par :
29 mars 2019 à 18:33

Alors que Honda vient de se voir refuser l'utilisation de son propre déflecteur, Aleix Espargaró assure pour sa part qu'Aprilia ne disposera pas du sien ce week-end, même s'il espère que ce dernier sera prêt dans les plus brefs délais.

Aprilia a été la première équipe à déposer une réclamation contre Ducati il y a près de trois semaines à Losail, remettant ainsi en cause la légalité du déflecteur utilisé par le vainqueur de l'épreuve, Andrea Dovizioso, mais aussi Danilo Petrucci et Jack Miller.

Dans les faits, Massimo Rivola, nommé au poste d'administrateur d'Aprilia Racing il y a quelques mois, et qui dispose de plus de 20 ans d'expérience en Formule 1, avait auparavant essayé d'homologuer un dispositif similaire en février, mais le directeur technique du MotoGP, Danny Aldridge, n'avait alors pas donné son approbation.

Lire aussi:

Aprilia travaille à son propre dispositif

Depuis que la Cour d'appel de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) a donné raison mardi dernier à Ducati, confortant le déflecteur employé par les troupes de Borgo Panigale dans sa légalité, Aleix Espargaró attend d'Aprilia qu'elle passe la vitesse supérieure afin de pouvoir lui aussi disposer d'un élément similaire le plus tôt possible, compte tenu des effets positifs que celui-ci peut apporter en termes de performance.

"Je fais partie de ceux qui pensent que le mieux serait d'interdire tous les éléments aérodynamiques. Mais ce n'est pas moi qui écris les règles, et nous devons simplement nous conformer à celles-ci. La FIM dit que le déflecteur est légal, bien qu'il soit évident qu'il offre un avantage clair en termes d'aérodynamique, car au freinage il crée de l'appui sur le pneu arrière", a avancé hier le pilote espagnol lors de son point presse. "Si c'est légal, alors j'attends que les ingénieurs d'Aprilia travaillent pour pouvoir disposer d'un tel élément le plus tôt possible. Pour cette course nous ne l'aurons pas à temps car il faut attendre 48 heures avant de savoir si c'est légal ou non. Mais évidemment nous avons commencé à réfléchir à quelque chose de similaire."

Lire aussi:

Le top 10 comme objectif ce week-end pour Espargaró

En ce qui concerne le GP d'Argentine, Espargaró s'est fixé comme objectif de terminer de nouveau parmi les dix premiers, un but qu'il avait atteint lors de la première manche au Qatar. "Nous devons continuer à développer la moto, et l'aspect où nous devons le plus progresser, c'est l'accélération à bas régime, car c'est là où nous perdons le plus par rapport aux autres. Mais nous sommes là pour obtenir des points, et donc il nous faut viser les dix premières places", a lancé l'Espagnol.

De l'autre coté du garage, Andrea Iannone a repris l'argumentation d'Aprilia concernant le déflecteur, pointant du doigt un manque de clarté dans la réglementation. La décision de la Cour d'appel de la FIM a en effet mené à une série d'interrogations sur le bienfondé de l'actuel réglementation et la nécessité de la réviser, même si en ce qui concerne cet élément, les constructeurs savent désormais à quoi s'en tenir.

"Ce qui est le plus clair, c'est que Dovizioso a gagné la course, et qu'il l'a méritée. C'était important de voir sur quoi peut travailler une usine, car cela n'était pas clair. S'il est autorisé [le déflecteur de Ducati], alors nous autres allons essayer de travailler également dans ce domaine. Au début, il semblait que ce n'était pas autorisé, et c'est très clair que cet élément est une aide", a conclu l'Italien.

 
Article suivant
LIVE MotoGP, GP d'Argentine, Essais Libres 2

Article précédent

LIVE MotoGP, GP d'Argentine, Essais Libres 2

Article suivant

EL2 - Dovizioso prend la tête, Miller assure un doublé des Ducati

EL2 - Dovizioso prend la tête, Miller assure un doublé des Ducati
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Équipes Aprilia Racing Team
Auteur Federico Faturos
Soyez le premier à recevoir toute l'actu