MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
C
GP d'Autriche
13 août
Prochain événement dans
7 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
15 jours
10 sept.
Prochain événement dans
35 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
43 jours
25 sept.
Prochain événement dans
50 jours
09 oct.
Prochain événement dans
64 jours
16 oct.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
78 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
92 jours
13 nov.
Prochain événement dans
99 jours

Aprilia recrute un ancien technicien moteur F1 pour sa RS-GP

partages
commentaires
Aprilia recrute un ancien technicien moteur F1 pour sa RS-GP
Par :
17 mai 2020 à 16:04

Luca Marmorini, ancien chef du département moteur de la Scuderia Ferrari F1, a rejoint Aprilia pour le développement de son 4 cylindres, sur la nouvelle RS-GP version 2020.

Aprilia Racing continue de renforcer son staff technique pour son programme MotoGP. Et il n'est pas surprenant de retrouver une nouvelle fois un ancien technicien de Ferrari en F1. Après Marco de Luca, membre du département aérodynamique de la Scuderia à l'époque de Michael Schumacher et désormais responsable du véhicule dans le département course de Noale, et Stefano Romeo, qui était dans le département électronique de Ferrari, un autre grand nom contribue sur le moteur de la RS-GP version 2020.

Massimo Rivola, directeur d'Aprilia Racing, a en effet fait venir dans son équipe Luca Marmorini. Le technicien toscan travaille depuis plusieurs mois sur le moteur de la machine de Noale, mais ce n'est que maintenant que le partenariat n'est plus entouré d'un secret absolu. Marmorini, âgé de 59 ans, est entré chez Ferrari en 1990 pour travailler sur le V12 de Formule 1, avant de partir en 1999 chez Toyota, et travailler sur la conception du V10 japonais, arrivé en F1 en 2002.

Lire aussi :

L'Italien est retourné à Maranello en 2009 comme chef du département moteur de la Scuderia, à la place de Gilles Simon. Il est resté en poste jusqu'en 2014, où il a payé le manque de compétitivité du premier moteur hybride de Ferrari, installé dans une F14-T plus que rétive...

Après avoir quitté la F1, Marmorini a été impliqué dans le conseil sur des programmes innovants avant de créer Marmotors, société d'ingénierie travaillant sur des projets avancés. Parmi ceux-ci, la collaboration avec Aprilia Racing, qui ramène dans le monde des sports mécaniques un technicien estimé et compétent qui avait fini par être mis sur la touche par Ferrari. Rivola a ainsi réalisé un joli mercato !

Álex Márquez sort vainqueur d'une superbe course à Misano !

Article précédent

Álex Márquez sort vainqueur d'une superbe course à Misano !

Article suivant

Le jour où Casey Stoner lâcha la bombe de sa retraite

Le jour où Casey Stoner lâcha la bombe de sa retraite
Charger les commentaires