Aprilia savoure son podium, sans s'y attarder

La troisième place d'Aleix Espargaró au Grand Prix de Grande-Bretagne aura rapporté à Aprilia une première récompense très attendue. Le pilote espagnol comme son équipe en veulent toutefois bien plus et sont conscients que les progrès doivent se poursuivre pour gravir les deux marches restantes.

Aprilia savoure son podium, sans s'y attarder

Habitué à la place de lanterne rouge du championnat, Aprilia a franchi un cap incontestable cette année, dans la lignée des progrès techniques déjà amorcés en 2020 avec une RS-GP revue de pied en cap. Aux promesses de l'an dernier a succédé une courbe de résultats en nette amélioration, avec une constance dans la performance qui a permis à Aleix Espargaró, leader de l'équipe, d'aller chercher une première récompense, sous la forme d'un podium à Silverstone.

“Cette saison a été merveilleuse pour nous", résume Paolo Bonora, directeur de course Aprilia Racing, auprès du site officiel du MotoGP. "Nous avons obtenu un très bon résultat. Nous avons couru après le podium pendant de nombreuses années et cette année nous avons décroché ce superbe résultat à Silverstone. Nous sommes donc très heureux en tant qu’équipe et les pilotes en sont très contents."

"Il est certain que pendant la première partie de la saison, nous avons élevé notre niveau de performance, la confiance des pilotes s’est améliorée petit à petit et le résultat de Silverstone a été incroyable pour nous, immédiatement suivi par la quatrième place en Aragón. Nous sommes donc très heureux et nous allons nous concentrer sur la prochaine saison pour améliorer encore une fois la moto et faire un autre pas en avant en termes de confiance des pilotes.”

"Nous remercions grandement Espargaró, mais aussi Savadori et maintenant Viñales pour le développement que nous avons fait et que nous continuerons à mener pour la saison prochaine", poursuit l'ingénieur italien. Car, à l'image de son équipe, il n'est pas rassasié : "Bien sûr, nous devons progresser. Nous avons des choses positives sur notre moto mais nous devons encore progresser car, dans un environnement et un championnat aussi compétitifs que le MotoGP, il est très difficile de se battre contre nos adversaires."

La prochaine étape doit être de mener l'Aprilia à la victoire, or il manque encore un cran de performance pour y prétendre à la régulière. “Nous sommes encore en train de progresser et nous devons le faire", affirme Paolo Bonora. "Pour le moment, nous nous battons pour être tout le temps dans le top 10 ou, quand nous sommes à l’aise, dans le top 5, mais pour gagner une course nous devons encore progresser.”

Espargaró retient la saison plus que le podium

Si Aprilia a pu compter sur Aleix Espargaró pour porter la RS-GP à ce niveau de compétitivité et pour sauter sur l'opportunité de podium lorsqu'elle s'est présentée, le pilote espagnol promet de rester un meneur afin de continuer à faire avancer ce programme vers la victoire, un objectif partagé unanimement.

"Je suis content de la manière dont s'est déroulée la saison. Bien entendu, la partie la plus spectaculaire a été le podium, mais pour moi le plus beau a été [la saison] en général, avec les progrès qu'on a accomplis, le fait de toujours s'être battus avec les meilleurs", a souligné Espargaró à GPOne. "Le podium est bien sûr une très grande satisfaction, mais ce qui m'a rendu heureux, ça a été de démontrer qu'on est aussi compétitifs. Pour 2022, je demanderais à faire un autre pas en avant. Maintenant, bien entendu, chaque pas est beaucoup plus difficile parce qu'on est toujours plus proches des meilleurs mais j'espère en faire encore un."

"Aprilia est une marque un peu comme moi en termes de caractère, très passionnée", sourit le pilote espagnol, qui ne saurait masquer sa hargne. Et celle-ci semble trouver écho chez les fans de la marque italienne. "Maintenant qu'il n'y a pas de public sur les circuits, beaucoup de gens m'écrivent via les réseaux sociaux pour me dire 'merci de mener Aprilia au sommet, merci pour notre marque, de faire voir qu'elle peut se battre pour le championnat'. Ça, ça me rend vraiment très heureux", souligne-t-il. "Aprilia est vraiment une marque gigantesque et pouvoir être celui qui fait voir cette marque dans le monde entier, c'est vraiment beau."

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Lin Jarvis "curieux" de savoir comment Ducati va gérer 8 MotoGP et le MotoE
Article précédent

Lin Jarvis "curieux" de savoir comment Ducati va gérer 8 MotoGP et le MotoE

Article suivant

La jeune génération rend Jack Miller "nerveux"

La jeune génération rend Jack Miller "nerveux"
Charger les commentaires