Aprilia envisage d'avoir un team satellite, possiblement dès 2018

partages
commentaires
Aprilia envisage d'avoir un team satellite, possiblement dès 2018
Matteo Nugnes
Par : Matteo Nugnes
7 avr. 2017 à 09:30

Dans la foulée d'un Grand Prix du Qatar qui a dépassé les attentes, le directeur technique du constructeur de Noale évoque la possibilité de fournir une deuxième équipe la saison prochaine.

Romano Albesiano, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini

Aprilia a été la grande révélation de la manche d'ouverture du championnat, grâce à l'excellente remontée d'Aleix Espargaró. L'Espagnol s'est classé sixième de la course, à seulement sept secondes du vainqueur, mais surtout dans le sillage des deux Honda officielles. Un résultat qui aurait pu même être meilleur, si la RS-GP n'avait encore un peu de mal à exploiter pleinement son potentiel sur le tour lancé.

La performance a toutefois surpris la direction de la marque de Noale, comme l'a confirmé Romano Albesiano dans une interview à La Gazzetta dello Sport : "Je suis honnête, les choses se sont mieux passées que prévu. Nous savions qu'Aleix avait de très bonnes sensations avec la moto, mais… Nous avions le sentiment de pouvoir faire une belle performance, mais Aleix a fait quelque chose de fantastique."

"Ce résultat confirme que notre moto, quasiment indépendamment du pilote, possède des caractéristiques qui la font se dépasser sur le rythme de course. Nous devons désormais améliorer nos performances sur le tour lancé. C'est notre prochain objectif", ajoute le responsable technique.

Interrogé sur la façon dont le constructeur de Noale entend réagir, Romano Albesiano a fait savoir que cela s'opérerait "surtout au niveau de la mise au point et de l'électronique. Nous y travaillerons dès l'Argentine, même si j'ignore combien de temps il faudra."

"Nous serions même prêts pour 2018"

Dans ce contexte, et alors que la Dorna entend faire en sorte que tous les constructeurs alignent d'ici deux ans une équipe officielle et une équipe satellite, Aprilia semble déjà penser à doubler la présence des RS-GP, même si rien n'est définitif pour l'heure.

"Nous n'avons pas encore entamé de discussions de ce type, mais cela se pourrait", explique Albesiano. "Pour l'instant, nous sommes concentrés sur la croissance de la moto, mais cela nous plairait d'avoir un team satellite et nous serions même prêts pour 2018."

Un tel projet requiert toutefois une organisation sans failles. "Nous sommes une structure relativement petite et, si nous avions un team supplémentaire, nous devrions nous structurer de manière adéquate. Mais cela peut se faire. Un team satellite serait assurément un avantage d'un point de vue économique, technique et sportif", conclut Romano Albesiano.

Prochain article MotoGP

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Aleix Espargaró , Sam Lowes
Équipes Aprilia Racing Team
Auteur Matteo Nugnes
Type d'article Actualités