Aragón, un Grand Prix habituellement difficile pour Valentino Rossi

Avec quatre victoires à son actif cette saison et une série de podiums interrompue seulement lors de la dernière manche en date, Valentino Rossi compte aujourd'hui une avance de 23 points sur son adversaire dans la course au titre.

Ces 23 points sont le gain des épreuves de Silverstone et Misano, toutes deux disputées sous la pluie et ayant stoppé Jorge Lorenzo dans son élan alors qu'il affichait le meilleur potentiel sur le sec. Si ces événements l'ont reboosté, Rossi sait pertinemment que la lutte pour le titre mondial n'est pas terminée. Il lui reste cinq manches pour transformer l'essai, à commencer par celle d'Aragón cette semaine.

Et ce n'est pas, sur le papier, celle qui lui est la plus favorable. Avec Austin, le MotorLand est en effet l'un des seuls circuits du calendrier ayant toujours échappé au pilote italien. Sans compter que la victoire en Espagne se refuse à lui depuis 2009, malgré les quatre épreuves qui s'y disputent au cours de l'année.

"Cette piste s'est avérée un peu difficile pour moi par le passé. Ca a été un peu mieux ces dernières années," souligne-t-il, auteur d'un podium en 2013. "L'année dernière, je pense que j'aurais pu faire une bonne course car j'étais rapide le dimanche... peut-être un peu trop parce que j'ai fait une faute au freinage et je suis tombé."

Si j'arrive derrière Lorenzo et Márquez sur les prochaines courses, je vais perdre toute mon avance.

Valentino Rossi

"J'aime cette piste, elle est difficile mais il est excitant d'y piloter," poursuit Valentino Rossi, qui espère y bénéficier des progrès accomplis par Yamaha. "Cette piste est très difficile parce qu'elle a de très longs virages, il faut donc être rapide et dans le même temps essayer d'épargner les pneus. Et puis, elle a beaucoup de freinages difficiles et c'est habituellement un gros point fort des Honda et de Marc [Márquez]. Ceci dit, on a beaucoup amélioré la moto cette saison et je pense qu'on peut se rapprocher et essayer d'être compétitifs."

Ne pas se laisser devancer par Lorenzo et Márquez

Après sa cinquième place à Misano, Valentino Rossi sait qu'il doit redresser la barre cette semaine. "Misano n'a pas été la course à laquelle je m'attendais," regrette-t-il. "Je n'étais pas content de mon résultat, je voulais essayer de faire mieux. Néanmoins c'est un résultat très important dans l'optique du Championnat, parce que j'ai pu prendre quelques points à Jorge et creuser un peu mon avance. Il reste cinq courses, c'est encore beaucoup. J'ai besoin d'être rapide et de faire de mon mieux chaque week-end."

"23 points, on peut considérer que c'est une bonne avance mais elle n'est pas suffisante. Jorge est très fort sur toutes les pistes, il peut donc gagner tous les week-ends, et Marc est au même niveau. Cela signifie que si j'arrive derrière ces deux-là sur les prochaines courses, je vais perdre toute mon avance," prévient-il. "Le but c'est de bien travailler tout le week-end pour arriver dimanche en étant rapide, puis d'essayer de me battre contre eux pour le podium."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Aragon
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Preview
Tags champion du monde, championnat, duel, titre