Au tour de Karel Abraham de tester la KTM

Pendant que ses futurs adversaires prenaient la direction du circuit Bugatti, la semaine dernière, KTM poursuivait ses essais à Misano, en préparation de son arrivée en MotoGP.

Au tour de Karel Abraham de tester la KTM
Mika Kallio, KTM
Mika Kallio, KTM
La moto de Mika Kallio, KTM RC16
Mika Kallio, KTM RC16
Karel Abraham, Milwaukee BMW

L'équipe autrichienne, qui rejoindra la catégorie reine avec deux machines l'an prochain, a passé trois jours sur le circuit Marco Simoncelli, où la météo a enfin joué en sa faveur et a permis de boucler le programme qui avait été retardé à Brno.

L'attention s'est portée particulièrement sur l'électronique et la rigidité à la fois du châssis et de pièces de suspensions. Le team a également réalisé des tests moteur et pris la mesure de pneus proches de ceux qui sont actuellement utilisés en course.

"Nous avons réussi à résoudre de nombreux petits problèmes et, dans le même temps, le team se montre de plus en plus professionnel dans le travail que nous menons. Cela, ajouté aux trois jours de soleil que nous avons eus, nous a permis de boucler l'intégralité du programme d'essais", se félicite Mike Leitner, vice-président des activités piste. "Cela a rendu les choses beaucoup plus claires en vue des prochaines étapes, en particulier car les commentaires des pilotes essayeurs sont tous allés dans une direction très similaire."

Les pilotes aux affaires la semaine dernière étaient Mika Kallio, désormais testeur récurrent de la RC16, et Karel Abraham, nouveau venu dans le programme.

Engagé en Championnat du monde Superbike avec le team Milwaukee et BMW, le pilote tchèque a semble-t-il apprécié cette nouvelle expérience : "La moto roule déjà très bien et je ne m'attendais d'ailleurs pas à ce qu'elle soit à ce niveau. Le moteur semble puissant et l'électronique fonctionne déjà assez bien. Ces trois jours sur la moto ont été une expérience fantastique pour moi et j'ai vraiment aimé cela."

"Ces essais ont été très importants pour nous et on a été en mesure de boucler pratiquement le maximum de tours possible sur ces trois jours", souligne Mika Kallio. "Même si on n'est pas encore au niveau que l'on souhaiterait en termes de performance, on a pu tester beaucoup de choses à fond sans gros problèmes. On sait mieux désormais comment fonctionnent beaucoup des pièces, même si l'on est tous conscients que la route est encore longue."

L'équipe KTM MotoGP va désormais investir ses nouveaux locaux à Munderfing, en Autriche, avant de faire son retour en piste dans trois semaines.

partages
commentaires
Revivez le Grand Prix de France en images
Article précédent

Revivez le Grand Prix de France en images

Article suivant

Ducati ne veut pas de soucis sur son GP maison

Ducati ne veut pas de soucis sur son GP maison
Charger les commentaires