Austin cherche à réduire les aspérités de sa piste pour le MotoGP

Le Circuit des Amériques est en train d'effectuer une série d'améliorations de son asphalte afin de réduire les irrégularités de la piste, avant l'arrivée du MotoGP fin avril.

L'an dernier, la majeure partie des pilotes s'était lamenté durant le Grand Prix des Amériques de la grande quantité de nids-de-poules présents dans certaines zones du tracé.

Beaucoup d'entres eux avaient pointé du doigt les effets des passages des monoplaces de Formule 1, qui avaient altéré le revêtement et compliqué la vie des pilotes du MotoGP.

Avant la tenue de l'épreuve de cette année, qui est prévue du 20 au 22 avril, les organisateurs de l'épreuve s'emploient à minimiser les imperfections de la piste avec l'aide de véhicules compacteurs.

Faire le travail, et le faire bien

"Il y a trois points qui nécessitent des améliorations. Mais si nous faisons cela, il faut que ce soit bien fait. Cela fait trois années qu'il y a des plaintes, et qu'ils réalisent quelques travaux, mais ce n'était pas bien fait. Il faut qu'ils se concentrent dans les zones où les imperfections sont les plus profondes", a raisonné Valentino Rossi il y a maintenant un peu plus d'un an.

"Dans la ligne droite de retour, c'est difficile de garder le contrôle de la moto à 300 km/h avec les gaz à fond. C'est important qu'ils le fassent, car si les choses empirent encore plus, ce sera très difficile de courir", a ajouté Dani Pedrosa.

Les travaux se concentrent ces jours-ci sur les deux premiers secteurs et le premier virage du troisième, entre les virages 1 et 12, ce dernier qui suit immédiatement après la ligne droite de retour (qui pour partie est intégrée au troisième secteur).

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP , Formule 1 , WEC
Type d'article Actualités
Tags austin motogp