Bagnaia conscient qu'il ne battra pas Quartararo à la régulière

À en juger par les 48 points d'avance de Fabio Quartararo et avec seulement quatre courses encore au programme, Pecco Bagnaia sait qu'il n'a que de minces chances de battre le Français au championnat.

Bagnaia conscient qu'il ne battra pas Quartararo à la régulière

Le championnat 2021 va bientôt livrer son verdict. Quatre courses sont encore au programme des sept prochaines semaines, valant un total de 100 points qui seront décisifs dans l'attribution du titre.

Le premier round de cette phase finale sera aussi le plus ouvert, puisque le MotoGP se rend cette semaine à Austin après deux ans et demi d'absence, une piste longtemps chasse gardée de Marc Márquez mais sur laquelle une hiérarchie nouvelle pourrait se dessiner cette année. Fin octobre, le championnat retrouvera Misano, où une première confrontation vient d'avoir lieu, puis il prendra la direction de Portimão pour, là aussi, un second Grand Prix cette saison. Le 14 novembre, le rideau tombera sur cette saison avec un Grand Prix de Valence plus traditionnel, habitué à cette date automnale et que les équipes et les pilotes connaissent parfaitement.

Si, chez Yamaha, on croise les doigt pour ne pas voir la lutte pour le titre se poursuivre jusqu'à Valence, Ducati se doit de nourrir l'espoir inverse face aux chances désormais minces de Pecco Bagnaia de prendre l'avantage sur Fabio Quartararo. Malgré les 22 points qu'il lui a repris en enchaînant deux victoires à Alcañiz et Misano, l'Italien a encore 48 longueurs de retard.

L'ampleur de sa tâche est énorme, et le pilote Ducati est même conscient qu'à la régulière, il ne pourra pas rattraper le leader. "Je cours contre un adversaire très fort. La seule solution, c'est que je le devance, et ça ne sera pas facile. Moi tout seul, ça ne suffit pas. Il faudrait que Fabio commette une erreur, or je ne souhaite pas que cela arrive. J'aimerais gagner comme je l'ai fait à Misano, en me battant contre lui, car cela aurait plus de valeur", explique-t-il à GPOne.

Lire aussi :

Bagnaia, qui affiche une sérénité nouvelle depuis la fin de l'été, est apparu redoutable en piste lors des dernières manches. Après avoir su résister à Márquez sur le MotorLand Aragón, il a tenu tête à Quartararo à Misano en profitant de son très bon début de course pour prendre une avance qui allait se révéler suffisante malgré le retour du Français dans la seconde partie.

Ces deux victoires accrochées à son palmarès effacent les déceptions connues plus tôt dans la saison, mais le Turinois est néanmoins conscient qu'il s'est montré trop inconstant sur l'ensemble du championnat : "Cette année, j'ai connu une période compliquée. J'étais bien parti et puis il y a eu des complications pendant la saison, certains problèmes causés par moi et d'autres non, j'ai eu des hauts et des bas. Mais à partir du moment où l'on a réussi à tout aligner, on a ramené deux victoires de suite. Pour moi, c'est l'accomplissement d'un rêve, mais je n'en suis qu'au début et il va falloir continuer comme ça."

Depuis le début de la saison, Bagnaia a battu Quartararo cinq fois. C'est arrivé notamment trois fois lors des quatre derniers Grands Prix, ce qui lui a rapporté 33 points de plus que le Français. Mais le pilote Yamaha s'est largement rattrapé sur les autres épreuves, au point que depuis le retour de la pause estivale, début août, les deux hommes ont marqué quasiment le même nombre de points, 78 pour l'un et 77 pour l'autre.

Le top 5 du championnat après le GP de Saint-Marin :

Pos. Pilote Pts Qatar Qatar Portugal Spain France Italy Spain Germany Netherlands Austria Austria United Kingdom Spain San Marino United States Italy Portugal Spain
1 France F. Quartararo 234 11/5 25/1 25/1 3/13 16/3 25/1 10/6 16/3 25/1 16/3 9/7 25/1 8/8 20/2 - - - -
2 Italy P. Bagnaia 186 16/3 10/6 20/2 20/2 13/4 - 9/7 11/5 10/6 5/11 20/2 2/14 25/1 25/1 - - - -
3 Spain J. Mir 167 13/4 9/7 16/3 11/5 - 16/3 13/4 7/9 16/3 20/2 13/4 7/9 16/3 10/6 - - - -
4 France J. Zarco 141 20/2 20/2 - 8/8 20/2 13/4 20/2 8/8 13/4 10/6 - 5/11 - 4/12 - - - -
5 Australia J. Miller 140 7/9 7/9 - 25/1 25/1 10/6 16/3 10/6 - - 5/11 13/4 11/5 11/5 - - - -
partages
commentaires

Related video

Luca Marini "très proche" d'une confirmation chez VR46
Article précédent

Luca Marini "très proche" d'une confirmation chez VR46

Article suivant

La Honda n'est "pas amie" avec le pneu arrière de Michelin

La Honda n'est "pas amie" avec le pneu arrière de Michelin
Charger les commentaires