Bagnaia plus réjoui que Quartararo après les premiers tests 2022

Le contraste entre l'humeur de Pecco Bagnaia et son rival Fabio Quartararo était notable, jeudi, au moment où chacun a retrouvé la presse pour faire un point sur la première journée de tests de préparation 2022, à Jerez.

Bagnaia plus réjoui que Quartararo après les premiers tests 2022

Quatrième temps de la première journée d'essais officiels préparant à la saison 2022 sur le tracé andalou de Jerez ce jeudi, après avoir bouclé un meilleur tour à 0"102 de la référence de la nouvelle Honda de Takaaki Nakagami, Francesco Bagnaia s'est montré satisfait de ses premiers pas avec une monture qui disposait entre autres du nouveau moteur destiné à disputer la saison prochaine.

Le dauphin de Fabio Quartararo et homme fort des deux dernières manches de saison 2021, qu'il a remportées avec brio, peinait lors de sa brève interview de fin de journée à dissimuler un sourire à l'évocation du potentiel de ce fameux moteur Ducati, qui était déjà au-dessus de la concurrence cette année et semble déjà apporter satisfaction dans son évolution 2022.

Dans une attitude contrastant avec celle d'un Fabio Quartararo relativement assombri après cette journée espagnole, le pilote italien a donné ses premières impressions au site officiel du MotoGP sans toutefois trop entrer dans les détails.

"On a testé de nouvelles choses. Le problème, aujourd'hui, c'était le vent. Et je pense que demain, ce sera la même chose. Ce n'est pas facile de bien comprendre les choses car l'on entre parfois dans un virage d'une certaine façon et la suivante d'une autre, donc ce n'est pas si simple", a-t-il commencé, avant d'estimer avoir "fait un vraiment bon travail aujourd'hui".

"Comme je l'ai dit, nous avons essayé de nouvelles choses, mais aussi d'autres qu'il n'était pas possible de tester lors d'un week-end de course, même des choses [plus] anciennes. Je pense qu'aujourd'hui, nous avons trouvé quelque chose de très bon et nous avons aussi été bien plus constants sur pneus usés, donc je suis content de la journée."

Lire aussi :

Le moteur, en particulier, ne peut apporter son plein potentiel sur un tracé à courtes lignes droites comme celui de Jerez, mais les pilotes savent tout de même rapidement évaluer ce dont ils disposent. Trois Ducati ont bouclé la journée dans le top 4 ce jeudi, et tout comme Quartararo a regretté de ne pas avoir vu Yamaha arriver avec plus de puissance ce jeudi et devoir attendre les tests de Sepang, début février, pour obtenir certaines réponses sur le potentiel de son package, Bagnaia s'est déjà montré rassurant sur la situation dans laquelle se trouve Ducati dans le domaine.

"Nous sommes contents ! Nous sommes contents", murmure-t-il les yeux pétillants. "Mais il y a encore beaucoup de travail à faire, car comme à chaque fois qu'il y a quelque chose de nouveau, il faut beaucoup tester. C'est déjà bon et lorsque l'on commence comme ça, c'est déjà un bon niveau et l'on se sent bien. J'en suis content. On doit encore tester plus de choses demain et je dois par exemple faire plus de tours avec le nouveau carénage et utiliser le nouveau moteur pour mieux comprendre si l'on peut progresser dans d'autres domaines."

partages
commentaires
Quartararo demande à Yamaha de réagir : "Je m'attendais à mieux"
Article précédent

Quartararo demande à Yamaha de réagir : "Je m'attendais à mieux"

Article suivant

Journée solide pour Zarco avant de découvrir le nouveau carénage

Journée solide pour Zarco avant de découvrir le nouveau carénage
Charger les commentaires