Réactions
MotoGP GP de Saint-Marin

Bagnaia s'offre un "excellent résultat" supérieur à ses attentes

Pecco Bagnaia ne se pensait pas capable de prendre la troisième place en course sprint à Misano, avec un genou endolori qui le limite énormément sur la Ducati.

Francesco Bagnaia, Ducati Team

Il y a six jours, quand Pecco Bagnaia était évacué par ambulance après le spectaculaire accident du GP de Catalogne, peu de monde l'imaginait capable de ce qu'il a réalisé ce samedi au Grand Prix de Saint-Marin. Troisième en qualifications comme en course sprint, le Champion du monde a livré une prestation impressionnante malgré un genou droit encore très douloureux et qui le limite dans son pilotage.

Bagnaia s'est même emparé de la deuxième place au départ, aux dépens de Marco Bezzecchi, mais une petite erreur au deuxième tour a rendu la position au pilote VR46. Il n'a alors pas pu suivre les deux leaders, Jorge Martín en tête, et a même dû faire face à la menace Dani Pedrosa dans les derniers tours, restant cependant à l'abri d'une attaque.

"Je suis fatigué", a commenté Bagnaia. "C'est sûr que j'ai besoin de repos mais on s'y attendait, je m'y attendais. Le pneu tendre à l'arrière n'était pas une option facile pour moi parce que la moto est plus nerveuse, elle bouge plus. C'est plus dur de tenir le rythme mais en tout cas, je suis content du résultat, considérant où on était il y a six jours. Je suis satisfait et fier du résultat que nous avons décroché."

Bagnaia a fait son maximum pour contenir Pedrosa en fin d'épreuve, pour s'offrir un podium qui dépasse largement les attentes qu'il avait en début de week-end : "Il attaquait beaucoup. Au dernier tour, mon freinage au premier virage a été l'un des plus forts parce qu'il était déjà devant moi, et qu'il était très important de repartir avec un podium après Barcelone. C'était très difficile de faire mieux."

"L'objectif était d'être dans le top 5 et on a réussi à ne perdre que cinq points, pas 12 comme si j'étais resté chez moi", a rappelé Bagnaia. "C'est déjà un excellent résultat. Je ne m'attendais pas à être sur le podium pour mon retour."

Bagnaia tente de s'adapter

Aucun changement technique n'a été possible sur la Ducati pour faciliter le pilotage de Pecco Bagnaia et c'est donc à lui de trouver des astuces pour compenser la faiblesse de sa jambe : "C'est impossible d'adapter à la moto à ça. Ça va un peu mieux parce que je sais quoi faire mais j'ai un peu de mal à m'incliner sur le côté droit, et sur cette piste on tourne surtout à droite."

"Si la moto commence à avoir des secousses, c'est un problème. Si je peux entrer [dans le virage] sans que ça bouge, je peux me sentir mieux. Parfois, il y a de grosses secousses et j'ai beaucoup de mal à les arrêter."

Francesco Bagnaia, Ducati Team

Pecco Bagnaia

"Je n'ai pas la même position avec le pied", a rappelé Bagnaia. "Je ne peux pas utiliser les jambes comme je le veux. Si je commence à trop solliciter [la jambe] gauche, je ne compenserai pas avec la [jambe] droite et ça sera pire. J'ai l'impression de juste utiliser les bras. Ça serait mieux si on était en Autriche, c'est plus exigeant ici. Notre chance, c'est qu'on a eu une préparation incroyable pour ça et qu'on a un bon niveau, mais ça serait mieux de pouvoir utiliser la jambe, la moto serait plus 'calme'."

Pour la course principale, Bagnaia se prépare à souffrir mais compte sur une Ducati moins agressive avec le pneu medium qu'avec le tendre : "C'est sûr que le plus important sera d'augmenter les antalgiques, juste pour avoir les idées plus claires, simplement piloter et ne pas penser à où placer mon pied parce qu'aujourd'hui, dans les deux ou trois premiers tours, j'ai eu du mal à incliner le genou. Ça m'a pris quelques tours."

"Après, le rythme était assez bon, j'avais du mal parce que c'était un peu difficile de ralentir la moto. C'était lié au tendre, je m'y attendais. Ce sera peut-être un peu mieux demain parce qu'on prendra le medium."

Et même s'il sait qu'il sera limité, Bagnaia fera son maximum pour se mesurer à Martín, dominateur ce samedi : "Je vais revoir la course, essayer de comprendre ce que fait Martín dans le dernier secteur et on va essayer de progresser de notre côté."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Zarco "attend des jours meilleurs" et visera le top 10 dimanche
Article suivant Martín ne croit pas que Bezzecchi et Bagnaia paient leurs blessures

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse