Réactions
MotoGP GP des Pays-Bas

Bagnaia a limité sa prise de risques derrière Bezzecchi

Pecco Bagnaia a préféré ralentir dans les deux derniers tours de la course sprint à Assen, derrière un Marco Bezzecchi qui sera encore "l'homme à battre" ce dimanche.

Marco Bezzecchi, VR46 Racing Team

Pecco Bagnaia a décroché son septième podium en huit courses sprint cette année à Assen, et a un temps entrevu sa quatrième victoire dans cet exercice, avant d'assurer la deuxième place derrière un Marco Bezzecchi impérial en fin d'épreuve. Deuxième sur la grille, le pilote Ducati s'est emparé de la tête au départ mais a vite vu Bezzecchi revenir sur lui.

"Quand j'ai vu qu'il était déjà derrière, je me suis dit 'ok, il va arriver et il ne faut pas trop attaquer'", a confié Bagnaia, doublé dès le quatrième tour. L'écart a ensuite fluctué entre cinq dixièmes et une seconde mais le Champion du monde a dû ralentir en fin d'épreuve, après avoir senti des secousses à l'arrière : "J'ai essayé d'améliorer mon rythme tour après tour mais quand il m'a doublé, j'étais déjà à la limite du rythme. Je suis arrivé à avoir le même rythme, j'ai réduit l'écart d'une seconde à quatre dixièmes, mais après j'ai eu un peu de mal dans les deux derniers tours."

"Je suis content, j'ai tout essayé et quand c'est le cas et qu'on en gagne pas, on peut être satisfait", a souligné Bagnaia. "J'ai essayé de revenir sur Bez mais malheureusement, dans les deux derniers tours j'ai commencé à sentir que je prenais trop de risques. L'arrière était un peu à la limite donc j'ai décidé de ralentir un peu et de contrôler l'écart avec ceux qui étaient derrière."

"Je suis content parce que [vendredi] c'était assez difficile et sincèrement, on a fait de gros progrès. Ce matin, en qualifications je me sentais bien donc j'ai essayé d'attaquer."

Bezzecchi sera "l'homme à battre" en course

Francesco Bagnaia, Ducati Team, Marco Bezzecchi, VR46 Racing Team

Pecco Bagnaia et Marco Bezzecchi

Bezzecchi a expliqué avoir progressé dans le premier secteur samedi, et c'est précisément dans cette zone qu'il a fait la différence face à Bagnaia, tant en qualifications qu'en course sprint. "Quand j'étais derrière lui, il ne faisait pas la différence à un endroit mais dans l'ensemble des premiers virages", a confirmé le leader du championnat. "Il arrivait à mieux tourner et il relevait la moto plus tôt. On devra peut-être progresser sur ce front pour [la course principale]."

"Je perds beaucoup de temps dans le premier secteur, on doit comprendre pourquoi", a-t-il précisé. "À part ça, je suis content des sensations. La nouvelle moto commence à progresser sur ce circuit. On a besoin de plus de tours mais on sait déjà où progresser et quels domaines améliorer pour demain."

En tête de chaque séance depuis le début du week-end Bezzecchi, semble néanmoins plus à son aise avec la Ducati version 2022 et Bagnaia sait que son compatriote sera très difficile à battre en course : "Ce sera dur. Il a été performant tout le week-end. On a réussi à réduire un peu l'écart mais il reste l'homme à battre. Donc on va essayer."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Marc Márquez contraint à un nouveau forfait à Assen
Article suivant La grille de départ du GP des Pays-Bas MotoGP

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse