MotoGP
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
16 oct.
Événement terminé
23 oct.
Événement terminé
13 nov.
Prochain événement dans
12 jours
20 nov.
Prochain événement dans
19 jours

Bagnaia voudrait une règle sur les tear-off en MotoGP

partages
commentaires
Bagnaia voudrait une règle sur les tear-off en MotoGP
Par :
Co-auteur: Léna Buffa

Conscient du risque engendré par les tear-off que les pilotes sèment aux quatre coins des circuits, Pecco Bagnaia propose que le MotoGP étudie une manière de réglementer la manière de les jeter en piste.

Pecco Bagnaia estime que le MotoGP devrait réglementer la manière dont les pilotes peuvent se débarrasser de leur tear-off de visière, alerté par le fait qu'un élément de ce type a provoqué l'abandon de son coéquipier chez Pramac, Jack Miller, la semaine dernière à Misano.

Dans le deuxième tour du Grand Prix d'Émilie-Romagne, la Ducati de l'Australien avait en effet aspiré un tear-off retiré par Fabio Quartararo, provoquant une baisse de performance du pilote Pramac puis son abandon dans le huitième tour car l'élément en plastique avait touché le filtre à air de sa machine.

Bagnaia, quant à lui, avait chuté au 21e tour de course alors qu'il était en tête, mettant initialement cet incident sur le compte d'un élément qui se trouvait en piste, possiblement un tear-off. Depuis, bien qu'il garde un doute, les données ont toutefois montré qu'il avait un peu trop attaqué avec son pneu avant alors qu'il se trouvait sous la pression de Maverick Viñales. Cela n'empêche néanmoins pas l'Italien de penser que des mesures doivent être prises pour éviter un nouvel abandon comme celui dont a été victime Miller.

Lire aussi :

"Parfois quand on passe sur un tear-off, on sent l'avant se dérober ou l'arrière glisser un peu. C'est quelque chose que j'aimerais expliquer lors de la Commission de sécurité [vendredi soir] car je crois que ce n'est pas normal", plaide-t-il. "Pas pour ma chute, car nous ne savons pas si c'était un tear-off, mais pour ce qui est arrivé à Jack. Je pense que ce n'est pas normal de voir quelqu'un perdre une course comme ça."

"Je crois que les commissaires doivent nettoyer la piste à chaque tour ou à chaque fois qu'ils voient un tear-off au sol, car on ne peut pas perdre une course comme ça", propose Bagnaia, suggérant que le MotoGP devrait réfléchir à la mise en place de zones déterminées du circuit, dans lesquelles les pilotes pourraient se débarrasser de leurs tear-off tout en permettant aux commissaires de nettoyer la piste en toute sécurité.

"Je pense qu'il est impossible de nettoyer la piste en permanence pendant les qualifications ou les essais, c'est impossible car il y a des pilotes dans toutes les portions du circuit", précise-t-il. "Mais peut-être qu'en course, il serait important d'instaurer une règle qui dit que l'on peut jeter un tear-off dans une seule zone du circuit. Par exemple à Misano après le virage 6, ou bien sur cette piste dans la ligne droite principale. Comme ça, les commissaires pourraient mieux nettoyer [la piste], en sachant que ça ne concernerait qu'une portion du circuit."

"Mais évidemment, je ne sais pas, il sera important d'en parler. Jack n'était pas [assez] rapide pour gagner la course, mais il jouait une arrivée dans les sept premiers et il se bat pour le titre. Alors ce n'est pas possible qu'il subisse un zéro pointé au championnat pour cette raison. Chaque fois, Mike Webb, Loris Capirossi et Franco Uncini nous parlent de sécurité, alors je suis certain qu'ils nous écouteront."

EL2 - Morbidelli impressionnant devant Zarco

Article précédent

EL2 - Morbidelli impressionnant devant Zarco

Article suivant

Quartararo n'a "rien à perdre" et une opportunité à saisir

Quartararo n'a "rien à perdre" et une opportunité à saisir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Francesco Bagnaia
Auteur Lewis Duncan