Bartholemy démis de ses fonctions de directeur d'équipe

Michael Bartholemy a révélé que son contrat avec l'équipe Marc VDS venait d'être résilié en début de semaine.

Bartholemy démis de ses fonctions de directeur d'équipe
Michael Bartholemy, directeur de l'équipe Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, et Pete Benson
Michael Bartholemy, directeur Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Michael Bartholemy, directeur de l'équipe Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Thomas Luthi, Michael Bartholemy, directeur Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Team
Michael Bartholemy, Alex Marquez, Marc VDS
Michael Bartholemy, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS et Marc van der Straten
Michael Bartholemy, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Michael Bartholemy, team principal Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, et Michael Bartholemy
Michael Bartholemy, Team Principal Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

W.Z., Le Mans - En dépit de plusieurs déclarations plutôt rassurantes ces dernières semaines Michael Bartholemy, gérant de l'équipe Marc VDS, semblait sur la sellette depuis des allégations du propriétaire de l'équipe, le Belge Marc van der Straten, pointant du doigt une mauvaise gestion des ressources financières de l'équipe.

Des affirmations formulées en marge du Grand Prix d'Espagne, et qui ont trouvé leur dénouement ce samedi avec la publication d'un communiqué de la part de Bartholemy annonçant la résiliation de son contrat.

"Les avocats de Marc van der Straten m'ont indiqué le mardi 15 mai que le contrat qui existait entre nous prenait fin à effet immédiat", peut-on apprendre dans le communiqué.

Plus tôt ce mois-ci, la situation délicate de l'équipe avait amenée celle-ci à rassurer sur ses intentions de perdurer en MotoGP, alors que le bilan sportif de la structure dans la catégorie reine reste faible, seul Franco Morbidelli ayant inscrit des points (13) alors que son coéquipier Thomas Lüthi affiche encore un score vierge.

Bartholemy en retrait au Mans

Suite à la nouvelle de la fin prématurée de son contrat, Bartholemy a pour sa part pris la décision de se retirer de la direction de l'équipe dès ce week-end. "Le conflit menaçait de dégénérer significativement", estime-t-il. "Pour cette raison, j'ai pris la décision de me retirer de l'équipe durant le Grand Prix de France ici au Mans."

Toujours selon le communiqué en question, Bartholemy a expliqué son incompréhension face à la décision du propriétaire belge, et sa volonté d'aller devant les tribunaux si une solution à l'amiable n'était pas trouvée dans un proche avenir.

"Ce qui est clair, au vu de la situation actuelle, c'est que les actions de M. Marc van der Straten ne sont pas raisonnables et sont inacceptables", reprend-il. "Nous avons avancé plusieurs options pour trouver une solution, mais toutes ont été rejetées par M. Van der Straten. À aucun moment nous n'avons reçu d'indications sérieuses de la part de M. Van der Straten sur la façon dont le conflit pouvait être résolu."

Pour Bartholemy, son retrait lors du Grand Prix de France se veut être un geste d'apaisement, dans l'attente de trouver un terrain d'entente. "J'espère que le fait de calmer le conflit de la sorte nous donnera l'élan nécessaire pour trouver une solution qui soit acceptable pour les deux parties. Si cela n'est pas possible et que nous devons en venir à un procès pour décider de l'issue de ce conflit, alors je suis confiant dans le fait d'être disculpé."

partages
commentaires
La grille de départ du GP de France MotoGP
Article précédent

La grille de départ du GP de France MotoGP

Article suivant

Rossi : "On ne sait pas comment mais Zarco est plus rapide que nous !"

Rossi : "On ne sait pas comment mais Zarco est plus rapide que nous !"
Charger les commentaires