Baz et le GP de France : "On garde ces moments toute sa vie"

partages
commentaires
Baz et le GP de France :
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
18 mai 2017 à 17:25

Menée par le jeune Français, la Ducati GP15 a montré un bon potentiel en course. Des conditions incertaines au Mans pourraient-elles permettre à Loris Baz de célébrer son premier Top 10 de la saison ce weekend ?

Loris Baz, Athina Forward Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Athina Forward Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
En soutien à Nicky Hayden, les pilotes posent avec une pancarte sur laquelle est écrit
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing

Il y a bien, comme sur tout circuit, un solide et incontournable lot de supporters de Valentino Rossi. Mais sur le circuit Bugatti du Mans, cette année, un jeune homme français sera là pour contester le statut de chouchou local à la vedette italienne : avec une Yamaha à fort potentiel et une tête bien faite, Johann Zarco a déjà bien marqué les esprits en ce début de saison MotoGP.

Il ne faudrait cependant pas oublier qu’un autre représentant tricolore anime la grille avec sa Ducati GP15, qu’il est parvenu à emmener jusqu’aux points sur trois des quatre premières manches de la saison 2017 : Loris Baz fait son trou en MotoGP et trouve en Hector Barberá, son équipier du team Avintia, un bon point de repère. 

Maintenant, place au Grand Prix de France, où le maître-mot est clairement énoncé : "plaisir" !

"Je me souviens être venu ici enfant et avoir soutenu les pilotes français ! Je me souviens aussi encore très bien de mon premier Grand Prix MotoGP ici il y a deux ans. On garde ces moments toute sa vie. La course est très célèbre ici en France, vous savez", savoure Baz. "Beaucoup de monde vient, c’est spécial, et j’adore toujours courir à la maison. On reçoit beaucoup de soutien et c’est vraiment chouette."

Après être parti 21e de la grille et avoir franchi la ligne d’arrivée de son GP à domicile à une bonne 12e position en 2016, le pompon serait maintenant de décrocher une arrivée dans le Top 10. Sa meilleure course de l'année, en Argentine, s’est achevée au 11e rang.

Le natif de Sallanches (Haute-Savoie) pense disposer au Mans d’une piste favorable au potentiel de sa Ducati et se montre raisonnablement confiant.

"[Pour moi], c’est mieux que l’an dernier. Ça pourrait aussi être mieux, c'est sûr, mais je travaille bien avec mon nouveau chef mécanicien, et on inscrit des points en course. On a souffert sur la dernière, mais on arrive dans les points quand même. Espérons que cette piste sera bonne pour nous, comme en Argentine."

"Comme l’a dit Jorge [Lorenzo], c’est une bonne piste pour les Ducati. Je vais juste essayer de retrouver ce feeling que j’ai eu sur nos bonnes courses de cette saison, comme l’Argentine et le Qatar. Plus que tout, je veux prendre du plaisir."

Article suivant
Márquez face à un point d'interrogation au Mans

Article précédent

Márquez face à un point d'interrogation au Mans

Article suivant

Pedrosa : "Il faut toujours compter sur les Yamaha ici"

Pedrosa : "Il faut toujours compter sur les Yamaha ici"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de France
Catégorie Jeudi
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Loris Baz
Équipes Avintia Racing
Auteur Guillaume Navarro