MotoGP
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
68 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
75 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
89 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
117 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
124 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
138 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
152 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
167 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
174 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
187 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
195 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
201 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
216 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
223 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
230 jours

Baz : "J’ai senti qu’il y avait un coup à jouer"

partages
commentaires
Baz : "J’ai senti qu’il y avait un coup à jouer"
Par :
27 juin 2017 à 09:45

Le Français a décroché à Assen son meilleur résultat de la saison, une huitième place obtenue dans la douleur.

Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing

Les éléments ne semblaient pas forcément de son côté, pourtant Loris Baz est parvenu à signer son meilleur résultat de la saison le week-end dernier lors du Grand Prix des Pays-Bas.

Sur une manche dont il était absent l'an dernier pour cause de blessure, le pilote Avintia a tenté de profiter de l'instabilité de la météo. D'abord en qualifications, car il a été l'un des grands animateurs de la Q1 avant d'obtenir finalement la 14e place en manquant l'accession à la Q2. Puis en course, lorsque la pluie s'est représentée à une dizaine de tours de l'arrivée.

Au départ, Baz s'est voulu prudent. Quinzième au terme du premier tour, il s'est installé dans un groupe où il s'opposait à Jorge Lorenzo, Sam Lowes et Pol Espargaró. Tandis que l'Anglais a chuté et que le pilote Ducati s'est peu à peu échappé, le Français est venu à bout du pilote KTM avant de devoir composer momentanément avec le retour d'Álex Rins.

"Les premiers tours se sont avérés compliqués : je manquais de feeling avec l’avant de ma machine, principalement dû au peu de roulage que nous avons effectué sur le sec", explique le pilote tricolore, par ailleurs une nouvelles fois gêné par son bras : "Mon bras droit me fait de plus en plus souffrir. Il était déjà tétanisé au deuxième passage. J’ai donc adapté mon style en conséquence afin de conserver mon rythme, rester dans les points et contenir tous ceux que je devançais."

Opération du bras la semaine prochaine

La course allait changer du tout au tout dans le 18e tour, alors que la pluie mettait en difficulté Jorge Lorenzo mais aussi, devant lui, Aleix Espargaró ou encore Dani Pedrosa, que Loris Baz allait tous deux dépasser. Il prenait aussi l'avantage sur Andrea Iannone pour s'installer dans une bagarre finale l'opposant au pilote Suzuki et à Karel Abraham, lui aussi transcendé par ce changement de conditions. Même si le Tchèque a finalement eu le dernier mot sur le fil, une huitième place était à la clé pour Baz.

"À l’arrivée de la pluie, j’ai immédiatement senti qu’il y avait un coup à jouer", souligne-t-il. "J’ai attaqué le plus possible pour maintenir mes pneus à température, car c’est souvent la clé dans ces conditions. J’ai malgré tout réussi à remonter au classement. Iannone et moi avons mené une lutte au coude-à-coude, laquelle a profité à Abraham qui nous a doublés de justesse."

"Je reste toutefois satisfait de ce résultat avec ce bras qui me dérange de plus en plus. Je me ferai opérer le mercredi qui suivra le Grand Prix d’Allemagne afin d’aborder au mieux la deuxième moitié de la saison", annonce Loris Baz.

En attendant, il reste donc une dernière manche à disputer avant cette pause alliant soins et repos. Si le circuit du Sachsenring, au programme cette semaine, ne lui plaît pas vraiment, la supériorité des virages à gauche pourrait en revanche convenir à Baz en soulageant son bras droit.

Article suivant
Michelin ne sait pas à quoi s'attendre au Sachsenring

Article précédent

Michelin ne sait pas à quoi s'attendre au Sachsenring

Article suivant

Morbidelli, premier pilote de la VR46 Riders Academy en MotoGP

Morbidelli, premier pilote de la VR46 Riders Academy en MotoGP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Dimanche - Course
Lieu Assen
Pilotes Loris Baz
Équipes Reale Avintia Racing
Auteur Léna Buffa