Réactions
MotoGP GP d'Australie

Bezzecchi soulagé de faire la longue course dès samedi

La journée de samedi s'annonce éprouvante physiquement, cependant Marco Bezzecchi voit comme une chance pour lui de disputer la course principale plus tôt que prévu, avant d'avoir cumulé trop de fatigue physique.

Marco Bezzecchi, VR46 Racing Team

Marco Bezzecchi voit le changement de programme du GP d'Australie comme une chance pour lui, alors qu'il continue de composer avec les conséquences de sa fracture de la clavicule droite.

Blessé et opéré il y a moins de deux semaines après une chute à l'entraînement, il a réussi à mener à bien le GP d'Indonésie le week-end dernier, et même à y marquer de gros points, mais reste aujourd'hui limité par un corps meurtri. Alors, certes, la journée de samedi sera plus intense encore qu'elle ne l'est d'habitude, mais il a le sentiment qu'il pourra mieux profiter de la course mettant en jeu le plus grand nombre de points, avant d'être trop fatigué par l'enchaînement des séances.

"Pour moi, c'est mieux parce que j'aurai un jour de roulage en moins dans le corps. Il est certain que ça va être difficile pour les pneus et tout, mais je m'en fiche, je préfère souffrir moins physiquement !" a-t-il tranché en accueillant la nouvelle. "Disons que dernièrement, le sprint nous a aussi un peu servi à collecter des données pour la course [longue], mais si c'est fait pour la sécurité et alors que je suis dans ces conditions, ça m'arrange plutôt."

Lire aussi :

"Ça a été une semaine difficile pour moi. Ça a été un tour de force d'essayer de courir à Mandalika. Heureusement, tout s'est bien passé. Par contre, lundi après la course je me sentais très mal", expliquait jeudi en se lançant dans les activités média de ce Grand Prix, lui qui est arrivé sur place mardi. "Je m'attendais de toute façon à souffrir parce que c'est toujours très frais. Pousser dessus tout de suite et pendant tous les week-ends jusqu’à la fin du championnat, ça ne va pas être facile."

En Indonésie, Bezzecchi a dû composer avec des douleurs musculaires dans le dos, le cou, le bras et la poitrine, que les séances de kiné ont aidé à apaiser. Traité tout au long de la semaine, il a entamé les essais australiens en meilleure forme, mais après les deux séances du jour, il pâtit déjà de l'effort fourni.

"Ça n'est pas trop mal", expliquait-il cet après-midi, "mais honnêtement, je m'attendais à ce que ce soit un peu mieux. J'ai moins mal mais je ressens encore la fatigue du week-end dernier et ici, avec ces changements de direction, ces vitesses si élevées et le fait que la moto est très lourde, le côté droit de mon corps est un peu plus fatigué que ce à quoi je m'attendais."

Sixième à l'issue de cette journée d'essais, le pilote VR46 a l'assurance de disputer la Q2 samedi matin, sans devoir en passer par le quart d'heure de Q1 auparavant, une manière comme une autre de limiter son effort alors que cette seconde journée s'annonce très chargée. D'ici-là, il espère profiter des derniers essais libres pour finaliser sa préparation.

"Je suis plutôt content de ma journée. Pour le moment, les KTM semblent un peu plus fortes mais normalement, quand le grip est bas, ils arrivent à très bien emmener de la vitesse. Peut-être que demain la piste va s'améliorer et qu'on se rapprochera. Normalement, c'est comme ça, même s'il est certain qu'ils vont s'améliorer eux aussi. En ce qui me concerne, je dois de toute façon ajuster des choses sur la moto mais aussi dans mon pilotage, c'est toujours un ensemble de choses."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Les pilotes Aprilia gênés par le dernier virage
Article suivant Yamaha veut convaincre Quartararo par les résultats et non l'argent

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse