Contenu spécial
Dossier

Contenu spécial

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP
Prime
MotoGP Analyse

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Par :
Co-auteur:
Léna Buffa

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

Si les surprises ont été nombreuses en 2020, avouons que la cote de Brad Binder était faible en parmi les prétendants à la victoire lors de sa troisième course en MotoGP, l'été dernier à Brno. Même si les lecteurs de Motorsport.com ont plébiscité la sensationnelle victoire de Pierre Gasly en Formule 1 à Monza, cela fut indéniablement l'un des moments marquants de la saison 2020. Le fait que ce succès soit arrivé dans des circonstances globalement normales, sans météo rocambolesque et sans autre absent sur la grille de départ que Marc Márquez, blessé, a largement contribué à prouver à quel point le Champion du monde Moto3 2016 est un bon pilote.

On le sait, la KTM RC16 avait grandement progressé pendant l'hiver par rapport à sa devancière, mais le pilote a également joué son rôle et Binder est apparu comme étant sans doute le plus fort du groupe de Mattighofen lors de ces premières courses. Lors des deux manches de Jerez, déjà, il a affiché un rythme digne du podium, mais a commis une erreur dans les premiers instants du Grand Prix d'Espagne, puis est tombé la semaine suivante en essayant de rattraper le retard pris dans une collision avec Miguel Oliveira au premier virage.

partages
commentaires

Pedrosa : KTM commence à cerner son souci en qualifications

KTM voit souvent ses résultats limités par des qualifications difficiles mais selon Dani Pedrosa, pilote d'essais de la marque, deux problèmes ont été identifiés et l'un d'entre eux devrait être corrigé pour la saison 2023.

Huit motos, un avantage déloyal ? "N'accusez pas Ducati !"

Yamaha s'est senti "désavantagé" face aux huit Ducati cette année. Le clan italien assure de son côté que s'il dispose d'autant de motos, c'est parce que les autres constructeurs n'étaient pas prêts à les fournir.

Álex Márquez a trouvé en Ducati l'opportunité manquée chez Honda

Après un premier contact très positif avec la Desmosedici et les équipes de Ducati, Álex Márquez estime avoir déjà trouvé ce qui lui a tant manqué chez Honda.

MotoGP
28 nov. 2022

La 8e édition des 100 km dei Campioni en images

La huitième édition des 100 km dei Campioni a réuni pas moins de 40 pilotes sur les terres de Valentino Rossi. En binôme avec Luca Marini, le #46 s'est incliné devant Lorenzo Baldassarri et Elia Bartolini.

MotoGP
28 nov. 2022

Bagnaia a dû voir ses faiblesses en face avant de les corriger

Pecco Bagnaia a multiplié les chutes en début de saison mais il lui a fallu un certain temps avant de prendre conscience qu'un changement d'approche s'imposait. L'Italien a su faire son introspection pour s'offrir un titre mondial qui semblait inaccessible.

MotoGP
27 nov. 2022

Stats - Quels sont les pilotes qui ont le plus chuté en 2022 ?

Les pilotes MotoGP ont cumulé 335 chutes au cours de la saison 2022. Les pilotes débutants figurent parmi ceux qui sont le plus souvent partis à la faute, et certains circuits se sont révélés plus piégeurs que d'autres...

MotoGP
27 nov. 2022

Marco Bezzecchi : "Un rookie a besoin d'une année avec l'esprit libéré"

Marco Bezzecchi a réalisé une première saison exemplaire en MotoGP, sans se laisser griser par ses bons résultats ni assommer par la pression. Il le sait, il a pu s'appuyer sur des conditions favorables pour cela, à tel point qu'il jugerait bénéfique que tout rookie puisse, comme lui, disposer de deux ans de contrat pour découvrir la catégorie reine.

MotoGP
26 nov. 2022

Pol Espargaró "tranquillisé" par la vitesse de Binder chez KTM

Estimant avoir un style de pilotage identique à celui de Brad Binder, Pol Espargaró est rassuré par les performances du Sud-Africain avec la RC16 à l'heure de revenir chez KTM.

MotoGP
25 nov. 2022
Rins : Suzuki peut conserver son "harmonie" sans Brivio
Article précédent

Rins : Suzuki peut conserver son "harmonie" sans Brivio

Article suivant

Suzuki promet de ne pas "perdre le cap" sans Brivio

Suzuki promet de ne pas "perdre le cap" sans Brivio