Bradl chez Aprilia - "Une grande aventure" et beaucoup d'attentes

Après trois ans chez LCR et une moitié de saison en Open, voici Stefan Bradl prêt à faire ses débuts de pilote officiel, accueilli par Aprilia. Le pilote allemand a, certes, trouvé un abri accueillant suite aux déboires du team Forward Racing, mais c'est un défi de taille qui l'attend : s'adapter à une RS-GP très jeune, lancée en compétition un an plus tôt que prévu, et nécessitant encore beaucoup de développement.

C'est justement le rôle qui lui est réservé au sein de l'équipe italienne. Après l'échec connu avec Marco Melandri, déchu de ses fonctions il y a un mois, Aprilia souhaite voir Bradl épauler Bautista dans l'intense travail mené sur sa machine. "Nous attendons de lui un apport important dans le développement de la RS-GP, en soutien d'Álvaro Bautista qui a réalisé jusqu'à présent un travail vraiment excellent," résume Romano Albesiano, responsable Aprilia Racing, en guise de mot d'accueil.

Si son passage chez Forward Racing s'est avéré complexe, Stefan Bradl est bien conscient que son changement de box ne se fera pas sans difficulté. "J'ai hâte d'arriver à Indianapolis et de débuter cette nouvelle et grande aventure. Au début, ça ne sera pas facile, c'est évident," reconnaît-il. "Il va falloir que je m'habitue à une nouvelle équipe et à une nouvelle moto. Mon objectif principal pour ce premier Grand Prix sera donc de faire connaissance avec mon team technique et de prendre confiance dans le comportement de la moto."

Avant d'en découdre avec sa nouvelle machine, l'Allemand peut au moins se féliciter d'une chose : la fracture du scaphoïde qui a justifié son absence au Sachsenring est désormais consolidée. "La situation est bonne, je suis très content parce que ma main ne me pose plus de problèmes," indique-t-il. "Dernièrement, j'ai pu reprendre le programme d'entraînement que j'avais avant cette blessure. La guérison s'est poursuivie pendant la pause et, lundi dernier, j'ai reçu l'aval des médecins pour courir à Indy. Je me suis entraîné en motocross pour vérifier mes sensations au guidon d'une moto. Je ne sais pas encore comment je me sentirai sur une MotoGP, mais je pense être presque à 100% quand j'arriverai à Indianapolis."

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Indianapolis
Circuit Indianapolis Motor Speedway
Pilotes Stefan Bradl
Équipes Gresini Racing
Type d'article Preview
Tags aprilia, gresini, indianapolis, motogp, stefan bradl