Bradl wild-card à Jerez, Pedrosa non

Le Grand Prix d'Espagne verra le retour d'une wild-card pour Honda, une première depuis la saison 2019.

Bradl wild-card à Jerez, Pedrosa non

Honda fera courir Stefan Bradl au Grand Prix d'Espagne, la semaine prochaine, en inscrivant une cinquième RC213V avec une wild-card.

Le pilote allemand, en charge des tests pour le HRC, a été très actif depuis l'été dernier, appelé en renfort pour assurer l'intérim de Marc Márquez pendant sa convalescence. Après avoir disputé 11 Grands Prix la saison dernière, c'est lui également qui a entamé le championnat au Qatar, avant le retour du pilote espagnol au Portugal, une reprise que le #93 a d'ailleurs faite en se basant sur les réglages utilisés par l'Allemand avant de commencer à faire évoluer sa moto.

Lire aussi :

Revenu à plein temps à son rôle de pilote d'essais, Stefan Bradl va pouvoir malgré tout s'aligner au départ d'une nouvelle course, dès la semaine prochaine à Jerez. Il profite pour cela de l'autorisation pour les constructeurs d'inscrire à nouveau des wild-cards, une règle suspendue l'année dernière en raison de la crise sanitaire, afin d'œuvrer à la réduction des effectifs sur les épreuves et à la limitation des coûts.

Le Grand Prix d'Espagne sera le premier lors duquel on reverra ainsi des engagés supplémentaires. Les constructeurs sont limités à trois inscriptions de wild-cards par saison, à l'exception d'Aprilia qui, grâce aux concessions réglementaires, peut aller jusqu'à six, tout en sachant que le nombre de wild-cards est limité à deux par Grand Prix.

Le nom de Dani Pedrosa a circulé ces derniers jours pour lui aussi faire son retour à la compétition en tant que wild-card, des spéculations alimentées par le désir de KTM de voir son prestigieux pilote d'essais mener la RC16 en course. Pedrosa ne semble toutefois pas prêt à sortir, même ponctuellement, de sa retraite de pilote de course.

Parmi les autres constructeurs, on sait que Tito Rabat prendra le guidon d'une Ducati, mais cette fois en tant que remplaçant de Jorge Martín. Souffrant de plusieurs fractures, celui-ci devra selon toute probabilité renoncer à ce Grand Prix, voire à celui de France deux semaines plus tard.

Lire aussi :

partages
commentaires
Tito Rabat remplaçant de Jorge Martín à Jerez

Article précédent

Tito Rabat remplaçant de Jorge Martín à Jerez

Article suivant

Marc Márquez bat son frère dès son retour : "C'est un bâtard !" s'amuse Álex

Marc Márquez bat son frère dès son retour : "C'est un bâtard !" s'amuse Álex
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Stefan Bradl
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Germán Garcia Casanova