Bradley Smith second et premier des Yamaha

C’est un Bradley Smith animé du juste sentiment du devoir accompli qui peut quitter ce soir le tracé du Sachsenring. Un circuit sur lequel il pensait bien vivre la fin de sa carrière il y a seulement un an, au cours d’un Grand Prix d’Allemagne ponctué par quatre chutes. D’aucuns se disaient alors qu’il venait de perdre toute chance de voir son contrat chez Tech3 se renouveler. Dès ce vendredi, le Britannique a effacé ce point noir en pointant crânement second derrière Marc Márquez dans la hiérarchie tout en se présentant comme le meilleur des quatre pilotes Yamaha.

Une performance d’autant plus intéressante qu’elle est à rebours de ses autres collègues équipés d’une M1 qui a semblé souffrir de l’élévation des températures. Mais le protégé d’Hervé Poncharal a effectué le chemin exactement inverse de celui de ses collègues. Treizième le matin, il a grimpé jusqu’à la deuxième position l’après-midi en s’offrant vingt-sept tours à un rythme qui lui a donné de bonnes informations pour sa course dominicale.

"C'est un début positif" commentait celui qui, avec un chrono de 1’21.740, n’a échoué que pour cent-dix-neuf millièmes sur le récif Marc Márquez. "Je me sens déjà bien sur la moto et la base de réglage que nous avons trouvé semble fonctionner correctement sur cette piste. Il me tarde de revenir dès demain pour confirmer tout ça."

C’est bien de commencer comme ça mais il faudra continuer sur cette lancée demain car les qualifications sont primordiales sur ce tracé

Bradley Smith

"Nous avons pu mettre à l’épreuve pas mal d’options concernant le pneu avant aujourd’hui, si bien que nous avons déjà à peu près les idées claires sur ce qui nous attend pour la course. Il y a encore des choses à améliorer car si nous sommes rapides dans les secteurs un et trois, il nous faut travailler sur les deux autres. Et puis, en suivant certains pilotes, j’ai pu voir où il fallait progresser. C’est bien de commencer comme ça mais il faudra continuer sur cette lancée demain car les qualifications sont primordiales sur ce tracé."  

De l’autre côté du box Tech3, on était moins enthousiaste avec le quatorzième temps d’un Pol Espargaró qui a lourdement chuté le matin. Indemne mais ayant détruit sa moto, son plan de travail a été sérieusement perturbé tandis qu’il se dit que sa première opération qui devait résoudre son souci de syndrome des loges en appellera une seconde. Ceci alors qu’il est mobilisé par Yamaha pour les 8 heures de Suzuka, épreuve d’Endurance que la marque veut marquer de son empreinte cette année.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Sous-évènement Essais Libres Vendredi
Circuit Sachsenring
Pilotes Bradley Smith
Équipes Tech 3
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags bradley smith, gp d'allemagne, motogp, sachsenring, tech3, yamaha