Brno dément une destruction à la fin de l'année

La dirigeante du circuit de Brno assure que le circuit va maintenir ses activités dans les prochaines années, alors que des rumeurs évoquaient sa destruction pour laisser place à un projet immobilier.

Brno dément une destruction à la fin de l'année

Le circuit de Brno n'accueillera pas le MotoGP cette année, une première depuis 1992. Le circuit tchèque, devenu un rendez-vous phare du calendrier, se faisait vieillissant et la Dorna faisait de la pose d'un nouvel asphalte un impératif pour renouveler l'accord, ce que les autorités auraient refusé. Le championnat ne fera donc pas étape en République Tchèque cette année et, depuis plusieurs semaines, l'avenir même du tracé faisait débat.

Faute de soutien public, le circuit de Brno a annoncé il y a quelques semaines renoncer à l'accueil de compétitions internationales et des rumeurs lancées par YART, un organisateur de stages de pilotage en Allemagne, ont même évoqué une destruction des installations pour faire place à un grand projet immobilier. Des rumeurs fermement démenties du côté de Brno : "L'information publiée par un organisateur de stages de pilotage n'est pas basée sur une vérité", a déclaré Ivana Ulmanova, directrice générale du circuit, à Motorsport.com. "Nous le disons clairement, l'Automotodrom Brno ne mettra pas fin à ses opérations à la fin de l'année."

Lire aussi :

"Suite aux changements dans le plan d'urbanisme dans la ville de Brno, des spéculations sont nées et il semble que cette entreprise les utilise pour alimenter cette contre-vérité et renforcer l'intérêt envers ses événements", a ajouté Ulmanova. "Même si l'organisateur du Grand Prix de République Tchèque n'a pas trouvé d'accord avec le promoteur pour inclure l'événement au calendrier cette année, pour des raisons financières, le reste de nos activités est inchangé."

Des activités pourtant suspendues durant ce mois d'avril, mais uniquement en raison de la crise sanitaire selon la responsable du circuit : "Nous sommes déterminés à accueillir nos clients dès que les autorités le permettront. Nous faisons tout pour offrir le meilleur service à nos clients cette année, en 2022 et à l'avenir."

Si Brno a disparu du calendrier, le KimyRing devrait bien faire son apparition cette année, pour le premier Grand Prix de Finlande depuis 1981. La saison prochaine, le MotoGP a prévu de retrouver l'Indonésie sur le circuit de Mandalika, actuellement en construction.

Propos recueillis par Sebastian Fränzschky

partages
commentaires

Related video

Le bon retour de Marc Márquez ne surprend pas ses rivaux

Article précédent

Le bon retour de Marc Márquez ne surprend pas ses rivaux

Article suivant

Nakagami ravi de son top 10 avec une clavicule douloureuse

Nakagami ravi de son top 10 avec une clavicule douloureuse
Charger les commentaires