Cal Crutchlow : On avait le potentiel pour un triplé Honda

partages
commentaires
Cal Crutchlow : On avait le potentiel pour un triplé Honda
Par : Guillaume Nédélec
24 avr. 2017 à 09:07

Quatrième en terre américaine, Cal Crutchlow confirme son bon début de saison avec la Honda du team LCR. Le Britannique semble toutefois s'être trouvé un rival chez les indépendants, un certain Johann Zarco.

Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Cal Crutchlow, Team LCR Honda, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

Parti neuvième sur la grille, Cal Crutchlow a de nouveau réalisé un bon résultat après sa troisième place en Argentine, cette fois-ci en terre texane. Après une course solide, le Britannique s'est offert une belle quatrième place, au pied du podium, derrière les deux Honda d'usine et la Yamaha de Valentino Rossi, et non sans avoir bataillé avec Johann Zarco, cinquième derrière lui. Une performance qui le satisfait, tout en lui laissant une pointe de frustration. "Oui, je suis content", déclare-t-il. "Un peu déçu de ne pas être sur le podium."

La faute à une place trop éloignée sur la grille. Pourtant, son départ a été plutôt solide : "J'ai fait un bon départ", explique le pilote LCR. "J'ai dépassé Zarco dans le premier tour. Ensuite, j'ai perdu du temps avec Lorenzo, et ça a permis à l'autre groupe de faire un écart." 

Il n'a cependant pas eu course facile. La Honda souffrait dans les portions lentes : "Dans le premier secteur, faire tourner la moto était vraiment difficile. J'ai eu deux chutes dans le week-end, et je ne voulais pas tenter ça. Mais nous étions très forts dans les zones de freinages. j'étais vraiment satisfait." 

Une décision capitale a cependant influé sur son résultat, celle de rester en pneus durs pour la course. "Je me suis senti bien avec les pneus. J'ai choisi les durs, comme Marc [Márquez]. Je pense que c'était la meilleure décision." Pourtant, piloter avec ces pneus n'était pas simple, notamment au niveau de l'avant : "C'est bien, c'est juste que ça ne tournait pas. Évidemment, à force d'enchaîner les tours avec [le pneu avant], et aussi avec l'arrière qui n'était pas très bon à la fin, cela tournait de moins en moins bien. Il fallait forcer."

Triplé manqué

En fin de relais, la Honda numéro 35 pouvait garder un rythme élevé, suffisant pour aller chercher Johann Zarco, décidément, son adversaire du jour. Un Français un peu rugueux, avoue-t-il. "Zarco était agressif dans le premier virage. Il est agressif quoiqu'il arrive, mais il est bon. Je ne vois rien qu'il fasse mal, clairement."

Selon lui, le temps passé derrière le Français en fin de course a déterminé son résultat. "J'ai été un peu stupide derrière Zarco. Je n'ai pas été capable de le passer pendant deux ou trois tours, car j'avais aussi besoin de finir. Je l'ai dépassé trop tard pour pouvoir dépasser Dani [Pedrosa]. Je pense que j'aurais pu rattraper Dani."

D'où les regrets qu'il peut émettre d'un triplé raté sans doute possible pour Honda : "Potentiellement, Dani était capable de viser la victoire. Nous étions capables de viser la deuxième place." Il ajoute : "Les pilotes Yamaha étaient très bons, et Marc et Dani ont fait du bon travail. On avait le potentiel pour faire un triplé, mais Valentino a clairement accéléré le rythme en milieu de course."

Dans le top 5 du championnat

Néanmoins, ce début de championnat le propulse à la cinquième place du classement provisoire, ce qui n'est pas pour lui déplaire, sans pour autant lui faire regretter sa chute au Qatar : "Oui, si j'avais été cinquième au Qatar, je serai plus haut dans le classement, mais nous devons passer par-dessus ça. Nous avons commis une erreur au Qatar, espérons que nous ne le regretterons pas en fin de saison."

D'autant qu'il mène au classement des pilotes indépendants devant un certain Zarco… Décidément ! "Je suis assez content, faire troisième et quatrième lors des deux dernières courses, c'est un bon début de saison. Un bon moyen de patienter avant les courses européennes." Et d'essayer d'y imprimer de nouveau son rythme.

Prochain article MotoGP
Plus à l'aise avec la Ducati, Lorenzo se rapproche

Previous article

Plus à l'aise avec la Ducati, Lorenzo se rapproche

Next article

Álex Rins rentre en Espagne pour être opéré

Álex Rins rentre en Espagne pour être opéré

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Catégorie Course
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Cal Crutchlow Shop Now
Équipes Team LCR
Auteur Guillaume Nédélec
Type d'article Actualités