Crutchlow de retour pour 3 Grands Prix avec Petronas

C'est officiel, Franco Morbidelli manquera au moins les trois Grands Prix du mois d'août, en Autriche et en Grande-Bretagne. C'est Cal Crutchlow, pilote essayeur Yamaha, qui a été appelé en renfort.

Crutchlow de retour pour 3 Grands Prix avec Petronas

Cal Crutchlow va faire son retour sur la grille MotoGP à l'occasion des trois prochains Grands Prix, appelé en renfort par Yamaha et le team Petronas pour remplacer Franco Morbidelli, convalescent.

Le pilote italien a été opéré au genou fin juin, contraint de manquer la dernière manche précédant la pause estivale après avoir composé avec un genou gauche douloureux et instable durant plusieurs semaines et avoir subi un ultime choc à l'entraînement qui a rendu l'intervention incontournable. Rapidement, les délais de récupération ont été estimés longs, bien qu'aucune perspective tangible n'ait été annoncée. Tout juste Razlan Razali avait-il évoqué un retour qui ne pourrait certainement pas se faire avant Misano, à la mi-septembre.

Cette attente est à présent confirmée par l'arrivée de Crutchlow, d'ores et déjà annoncé pour les Grands Prix de Styrie, d'Autriche et de Grande-Bretagne, couvrant l'intégralité du mois d'août. Le pilote anglais va découvrir le team Petronas, mais surtout faire son retour à la compétition au guidon d'une Yamaha pour la première fois depuis qu'il a quitté Tech3 fin 2013.

À 35 ans, Crutchlow, vainqueur trois fois en MotoGP, est aujourd'hui pilote d'essais et de développement pour Yamaha, ayant mis un terme à sa carrière de titulaire à la fin de la saison dernière après avoir couru pendant six ans pour Honda. C'est avec Yamaha toutefois qu'il avait fait ses débuts en MotoGP, en 2011, dans la foulée de sa carrière en dérivées de la série, auréolée par un titre mondial en Supersport. Son directeur d'équipe de l'époque n'était autre d'ailleurs que Wilco Zeelenberg, team manager actuel de Petronas SRT.

"C'est génial d'avoir retrouvé Yamaha cette année en tant que pilote d'essais officiel et le fait de pouvoir monter au créneau en cas de besoin c'est bien pour tout le monde", souligne Cal Crutchlow. "J'ai hâte de courir pour Petronas Yamaha SRT lors de ces trois Grands Prix. Évidemment, cela ne se fait pas dans les meilleures circonstances et je souhaite un bon rétablissement à Franco, j'espère qu'il reviendra en force après son opération du genou. J'en suis certain, car il a été formidable ces deux dernières années."

Pour ses premières courses en neuf mois, Crutchlow ne nourrit aucune ambition particulière. "Je pense qu'il est difficile de se fixer des objectifs pour ces trois courses et il s'agira surtout de comprendre la moto, car j'ai peu roulé cette année. Ce qui est bien, c'est que je vais pouvoir comparer les motos et je devrais réussir à recueillir beaucoup de données pour Yamaha. C'est un peu comme être jeté dans le grand bain, car la catégorie MotoGP est très compétitive, mais je suis vraiment impatient d'y être et ce sera bien d'être de retour sur la grille."

Lire aussi :

Après un premier remplacement assuré au Grand Prix des Pays-Bas par Garrett Gerloff, dont il s'agissait de la première course MotoGP et qui s'est classé 17e, le team Petronas va donc désormais pouvoir compter sur un pilote d'expérience pour tout le mois d'août. De quoi rassurer le patron de l'équipe, même s'il s'agira aussi d'un roulage extrêmement précieux pour Yamaha dans le cadre de ses tests.

"Après avoir examiné toutes les options, cela a été une décision collective de la part de Yamaha et nous-mêmes de demander à Cal Crutchlow de remplacer Franco le temps qu'il se remette de sa blessure", explique Razlan Razali, team principal. "Cal est un pilote crédible et expérimenté, actuellement essayeur pour Yamaha. En tant qu'équipe indépendante, c'est là que nous pouvons vraiment aider Yamaha. Cal va pouvoir engranger des kilomètres sur notre M1, ce qui devrait l'aider dans ses tests et son travail de développement pour Yamaha."

"Nous n'avons pas de réels objectifs pour lui en termes de résultats. Nous ferons tout ce que nous pourrons pour le soutenir et faire en sorte qu'il soit à l'aise dans l'équipe. Il connaît déjà certains des membres clés de l'équipe, ce qui aide, et je suis sûr qu'il est prêt à relever ce défi", conclut le patron malaisien.

Lors de la première de ces courses, la semaine prochaine au Red Bull Ring, Cal Crutchlow retrouvera l'un de ses anciens adversaires et collègues, lui aussi retraité de la compétition, un certain Dani Pedrosa, aligné comme wild-card par KTM.

partages
commentaires
Poncharal veut que Tech3 devienne un prétendant régulier au top 10
Article précédent

Poncharal veut que Tech3 devienne un prétendant régulier au top 10

Article suivant

Le retour de Márquez n'a pas stoppé la multiplication des vainqueurs

Le retour de Márquez n'a pas stoppé la multiplication des vainqueurs
Charger les commentaires