Crutchlow a failli partir de la pitlane à cause d'un souci d'embrayage

Cal Crutchlow a perdu de nombreuses places dans les premiers tours du Grand Prix d'Aragón, en raison d'un problème d'embrayage. Dans ce contexte, le pilote LCR reste satisfait d'avoir pu accrocher un top 10.

Crutchlow a failli partir de la pitlane à cause d'un souci d'embrayage

De retour en première ligne en Aragón, pour la première fois depuis un an et demi, Cal Crutchlow n'a pas pu en profiter. Troisième sur la grille, le pilote du team LCR a chuté au 12e rang en seulement deux tours, en raison d'un souci d'embrayage apparu quelques instants avant le départ sur sa Honda. Le problème a compliqué son début de course, avant de disparaître.

"Nous avons eu un problème dans le tour de chauffe, l'embrayage glissait", explique le Britannique. "Donc c'était glissant dans la ligne droite de retour. Quand j'ai passé le sixième rapport, le régime moteur a beaucoup augmenté et j'ai réalisé que l'embrayage glissait, donc j'ai assuré dans le dernier virage et je me suis rendu sur la grille. J'ai failli rentrer aux stands pour prendre la seconde moto."

"Une fois sur la grille, je n'ai pas voulu prendre un bon départ, ou un départ normal, parce que cela aurait vraiment fait chauffer l'embrayage, ce qui m'aurait posé problème. L'embrayage glissait à chaque accélération dans les trois premiers tours."

"Cela s'est un peu amélioré ensuite, ça glissait dans la ligne droite de retour et à la sortie du dernier virage. Évidemment, je ne pouvais doubler personne. Après trois tours, ça glissait juste entre le cinquième et le sixième rapport en ligne droite, mais je ne pouvais pas me battre. Vers le sixième tour, ça s'est arrêté et j'ai pu commencer à attaquer, mais à ce stade j'étais 12e."

Lire aussi :

À partir du cinquième tour, Crutchlow a pu entamer sa remontée dans le classement, effaçant tour à tour Aleix Espargaró, Danilo Petrucci, Fabio Quartararo et Jack Miller. L'Anglais a eu du mal à se défaire des pilotes Ducati, toujours redoutables en ligne droite, et prendre l'avantage sur Andrea Dovizioso s'est avéré impossible, mais sa huitième place finale reste satisfaisante dans ce contexte.

"Je pense que j'ai fait du bon boulot pour remonter à la huitième place", se félicite Crutchlow. "Je me suis battu, je pense que j'avais un bon rythme, mais je suis resté coincé derrière les Ducati. Ils avaient une vitesse de pointe incroyable, mais ils me bloquaient beaucoup en courbe. J'ai fait de mon mieux [...] et je suis satisfait de mon pilotage, et je suis également satisfait de la façon dont j'ai géré le départ avec mes problèmes."

"Mais je suis déçu parce que je pense que nous aurions pu décrocher un bon résultat si nous avions pu être devant au départ. Ce n'était pas fantastique, mais acceptable. Je n'ai pas fait de mauvais chronos à la fin, je ne faisais pas des chronos exceptionnels parce que j'étais ralenti par ceux devant moi, avec leur fusée de moto !"

partages
commentaires
Valentino Rossi va mieux, malgré la frustration de son absence
Article précédent

Valentino Rossi va mieux, malgré la frustration de son absence

Article suivant

Petrucci déplore un contact avec Pol Espargaró en course

Petrucci déplore un contact avec Pol Espargaró en course
Charger les commentaires