La première version du calendrier 2023 du MotoGP dévoilée

Le calendrier 2023 du MotoGP, dont la première mouture a été dévoilée par la Dorna, prévoit 21 Grands Prix parmi lesquels deux nouveautés, ceux du Kazakhstan et d'Inde. Le programme comporte en revanche d'importants changements de dates par rapport à son organisation habituelle.

La première version du calendrier 2023 du MotoGP dévoilée

La Dorna a publié la première version du calendrier 2023 du MotoGP. Celle-ci comporte 21 Grands Prix, dans 18 pays différents, pour en faire la saison la plus riche qu'ait connue le championnat depuis sa création en 1949.

Il s'agit néanmoins d'un agenda provisoire et il faudra bien entendu suivre la situation mondiale, sanitaire mais aussi géopolitique, pour confirmer la bonne tenue des épreuves. Le tout nouveau GP du Kazakhstan, en particulier, impose la prudence compte tenu de la proximité du pays avec la guerre entre l'Ukraine et la Russie, ainsi qu'un circuit de Sokol en pleine construction.

Certaines dates étaient déjà connues. Ainsi, comme cela avait été annoncé, la saison débutera exceptionnellement avec le GP du Portugal le 26 mars, dans la foulée des derniers tests de pré-saison organisés à Portimão. Le GP du Qatar a en effet cédé sa traditionnelle place de première manche en raison de travaux sur le circuit de Losail, qui sera finalement visité par le MotoGP au mois de novembre.

Après le Portugal, le paddock devra se déplacer très rapidement vers le continent américain pour les épreuves prévues en Argentine et au Texas. Retour en Europe ensuite avec des courses habituées à ces dates printanières, celle de Jerez puis le Grand Prix de France, déjà confirmé à sa date habituelle à la mi-mai sur le circuit du Mans et qui permettra de célébrer le 1000e Grand Prix de l'Histoire.

Le championnat connaîtra alors trois week-ends de pause avant de se lancer dans trois Grands Prix consécutifs en Italie, en Allemagne et aux Pays-Bas. Deux semaines plus tard se tiendra la première édition de l'épreuve prévue au Kazakhstan, à laquelle doit faire suite une pause estivale d'un mois.

Après les habituels rendez-vous anglais et autrichien du mois d'août, le championnat retrouvera Barcelone, dont la course (qui se tient normalement en juin) est repoussée afin, probablement, d'éviter de réunir le MotoGP et la Formule 1 sur place à la même période puisque le Grand Prix auto y a été légèrement retardé au calendrier 2023.

Misano conserve sa date au mois de septembre, avant une longue tournée outre-mer de deux mois par laquelle le MotoGP entend réduire son empreinte carbone en limitant les allers-retours entre l'Europe et les épreuves outre-mer. Cette tournée s'ouvrira par l'Inde, pour le premier Grand Prix MotoGP de son Histoire. On note que le calendrier officiel parle bien d'un GP d'Inde et non plus de Bharat comme cela avait été évoqué initialement.

Ensuite, on retrouvera le Japon, avant une courte pause à laquelle feront suite deux séries de trois courses. D'abord l'Indonésie, l'Australie et la Thaïlande, puis la Malaisie, le Qatar et Valence, où le championnat se conclura comme le veut la tradition, cette fois fin novembre.

Le Kazakhstan et l'Inde deviennent les 30e et 31e pays différents à rejoindre le calendrier depuis la création du championnat, et Sokol et Buddh les 74e et 75e circuits à y figurer (ils sont toutefois soumis à homologation). L'ajout de ces nouvelles manches contraint la Dorna à retirer Aragón du calendrier pour ne laisser que trois manches espagnoles désormais.

Plusieurs épreuves attendues manquent également à l'appel, à commencer par le GP de Hongrie dont l'absence indique qu'un délai supplémentaire était nécessaire pour que la course puisse se tenir sur un nouveau circuit dans la province de Debrecen. Le GP de Finlande, qui devait avoir lieu au KymiRing, disparaît quant à lui après avoir été repoussé d'année en année, victime de retards dans ses travaux, de la pandémie puis de problèmes financiers.

Ce calendrier comporte 21 dates et sera donc synonyme de 42 courses avec l'arrivée du sprint qui va révolutionner le format des Grands Prix. Chaque week-end, en effet, une course réduite de moitié se tiendra le samedi après-midi, avant l'épreuve principale du dimanche.

Lire aussi :

Le calendrier MotoGP 2023 provisoire

Date Grand Prix Circuit
24-26 mars Portugal Portugal Portimão
31 mars - 2 avril Argentina Argentine Termas de Río Hondo
14-16 avril United States Amériques Austin
28-30 avril Spain Espagne Jerez
12-14 mai France France Le Mans
9-11 juin Italy Italie Mugello
16-18 juin Germany Allemagne Sachsenring
23-25 juin Netherlands Pays-Bas Assen
7-9 juillet Kazakhstan Kazakhstan** Sokol
4-6 août United Kingdom Grande-Bretagne Silverstone
18-20 août Austria Autriche Red Bull Ring
1-3 septembre Spain Catalogne Barcelone
8-10 septembre San Marino Saint-Marin Misano
22-24 septembre India Inde** Buddh
29 septembre - 1 octobre JapanJapon Motegi
13-15 octobre Indonesia Indonésie Mandalika
20-22 octobre Australia Australie Phillip Island
27-29 octobre Thailand Thaïlande Buriram
10-12 novembre Malaysia Malaisie Sepang
17-19 novembre Qatar Qatar* Losail
24-26 novembre Spain Valence Valence

* Course nocturne

** Sous réserve d'homologation

partages
commentaires

Related video

EL2 - Leader, Zarco se sauve provisoirement pour la Q2
Article précédent

EL2 - Leader, Zarco se sauve provisoirement pour la Q2

Article suivant

Zarco ne s'attendait pas à être aussi rapide

Zarco ne s'attendait pas à être aussi rapide